Quand les corbeaux volent en binôme!

Ce sont les nouveaux maîtres du petit écran. Une véritable escadrille d’ayatollahs(barbus ou pas) plus sectaires les uns que les autres. Ils monopolisent la parole ou plutôt la diarrhée verbale lors des débats organisés, en particulier, par les chaînes d’infos en continu qui en font leur miel. Des confrontations d’idées pas forcement inintéressantes, loin s’en faut, à partir du moment où ces « intermittents du spectacle », le plus souvent des journalistes, ne font pas preuve d’un délire affligeant. Parfois aussi à contre courant. Le champion toutes catégories étant l’ultradroitier éditorialiste du Figaro, Yvan Roufiol ou aussi surnommé avec humour par l’un des animateurs de ces foires d’empoigne, Pascal Praud,  » Ivan l »idole des…jaunes ». Mué par un anti-macronisme maladif et obsessionnel depuis ses origines, Ivan le terrible ne chante pas lui mais hurle son amour, depuis quatre mois, pour ses chers gilets jaunes. Pire qu’un insoumis, c’est dire. Il revendique depuis le début son soutien total à la cause.Il est rejoint en cela par l’une des autres nouvelles stars du petit écran, le plutôt gauchiste Clément Viktorovitch, docteur en politique et universitaire, qui déverse quotidiennement lui aussi toute sa haine à l’égard du chef de l’Etat. Rien ne peut trouver grâce à ses yeux. C’est fou ce qu’il souhaite probablement s’identifier aux vraies et anciennes gloires (?) de la petite lucarne. Pour preuve son port régulier du tee-shirt noir. Façon Ardisson. Le nouvel uniforme de circonstance choisi aussi par l’ancien sous-ministre de Nicolas Sarkozy et nouveau transfuge du Rassemblement national, Thiery Mariani, en bonne place sur la liste européenne. Le jeunisme (et non pas le « jaunisme » )a de beaux jours devant lui!

Et pendant ce temps là…la mauvaise gaudriole continue dans l’ancienne ville gérée par Edouard Philippe. Le Havre, où il a fait bon tourner des films et séries télévisées, va devenir la capitale des parties fines au…sein de son équipe municipale. Après le départ précipité et forcé du maire pour cause de diffusion de photos pour le moins illicites, une nouvelle affaire vient de tomber. Pas jolie, jolie et une nouvelle fois très « olé-olé ». Un conseiller municipal a déposé une plainte pour chantage à la sextape. Le corbeau tenait en son bec des vidéos toute aussi compromettantes de l’élu, accompagné de son épouse, dans des soirées très chaudes intervenues notamment dans les quartiers sensibles. A chacun ses fantasmes!

Le Havre avait ses mouettes, maintenant on parle davantage de ses corbeaux. Souhaitons que ce binôme ne se transforme pas en une véritable escadrille. Et une escadrille « d’emmerdes » pour l’image de l’équipe municipale qui demain samedi éliera son troisième maire, en l’occurrence, Jean-Baptiste Gastines, un ancien proche, ironie du sort, de Christine Boutin, pas vraiment connue pour ses débordements libertins. Quand tout va mal, tout va mal!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :