Les urgences au bord de l’asphyxie: l’épidémie gagne!

Commencée il y a trois mois, la grève des blouses blanches et vertes, moins visible que la jaune, risque encore de s’étendre à partir d’aujourd’hui dans les services hospitaliers. Les urgentistes réclament depuis des années non sans raison un renforcement tant au niveau des effectifs que des moyens.

La ministre chargée de dossier, Agnès Buzin, est en première ligne au chevet de cette vaste colère. Qui est légitimement grande. Pour preuve le nombre imposant de services impactés par cette multiplication d’arrêts de maladie des personnels. Une véritable hémorragie et épidémie…

Comment pourrait-il en être autrement alors qu’en l’espace d’une vingtaine d’années, le nombre de patients dans les salles d’attente a plus que doublé.

Les rapports se sont succédé au fil des années sans être réellement traités par des gouvernements impuissants.

D’où cet état d’exaspération arrivé à son point critique. Le sombre héritage d’un laisser-aller non résolu. Par la faute aussi des propres patients qui attendent des heures pour des actes de simple bobologie et qui déferlent aux portes de ces services et qui n’ont rien pour un grand nombre d’entre eux!

Sans parler de deux qui profitent sans limite de l’Aide médicale d’Etat.

Tout se paie au comptant dans cette « guéguerre » opposant également les hôpitaux publics à la médecine générale de ville.

De plus en plus absente pour des causes diverses dont celui des déserts médicaux. Le parcours des urgences ne mériterait-il pas un meilleur fléchage ?

Bon courage pour ceux qui nous gouvernent et plus particulièrement à la ministre de tutelle dont les chantiers, la crise dans les hôpitaux et demain la réforme des retraites, sont pour le moins explosifs!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :