« C’est moi la République » outrage les « barbares »!

Une nouvelle « pagnolade » pour le député de Marseille ? Quel pastis à la sauce Mélenchon. Il est permis de s’interroger sur son nouvel esclandre en marge d’une manifestation contre la réforme des retraites, mardi à Paris, où il a été surpris (enfin pas vraiment!)-une nouvelle fois par une vilaine caméra rapporteuse d’un nouveau buzz. Celui d’outrager les policiers coupables d’être des « barbares ». « Soyez prudent, avance-t-il à un camarade manifestant, ne vous faites pas prendre. Ils ne s’arrêtent plus maintenant. Si j’y avais été samedi, ils me tuaient ». Rien de moins. Le Lula français sombre de plus en plus dans une certaine folie autodestructrice et dans la mégalomanie outrancière. Les syndicats de police n’ont évidemment pas goûté cette nouvelle saillie (d’où le dépôt de nouvelles plaintes pour diffamation) et leur chef, Christophe Castaner pas davantage. D’où sa demande d’excuses auprès du parlementaire, deux fois candidat aux présidentielles dont la passion amoureuse à l’égard de la « maison Poulaga » ne cesse de monter dans l’échelle Richter de la démence…C’est sûr qu’ils ne partiront pas ensemble en vacances au pays des grandes démocraties sud-américaines ou ailleurs, « La Merluche » et ces odieux policiers boxeurs et éborgneurs. Bonne mère, priez pour eux. En attendant le syndicat Alliance appelle à un rassemblement devant le siège des Insoumis demain jeudi et Jean-Luc Mélenchon à la démission de Christophe Castaner et la protection des…gendarmes! Question d’uniforme probablement. Du grand guignol!

Pendant ce temps là se confiant sur le dossier très sensible de l’immigration (en débat à l’Assemblée nationale à la fin du mois), le président Macron, nous a rajeuni d’une trentaine d’années en reprenant avec ses mots la formule restée célèbre de Michel Rocard, alors Premier ministre. « J’essaie de parler calmement de l’immigration » tempère le chef de l’Etat. On ne peut pas en effet accueillir tout le monde si la France veut bien accueillir. C’est vrai que la politique que nous avons menée toutes ces années n’est ni humaine, ni efficace » a-t-il encore ajouté avant d’évoquer la possibilité la refonte et non l’abandon de l’Aide médicale d’Etat (AME). Pas sûr que cette bonté…d’AME présidentielle satisfasse précisément « tout le monde »!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :