« Nico » nouveau conseiller de « Manu »! Vous reprendrez bien un petit « couac-couac »…

C’était peut-être une boutade! Encore que ? Pas sûr en effet qu’un éditorialiste, régulièrement invité pour débattre sur les plateaux de télévision des chaînes d’infos, se soit trompé en avançant « Nicolas Sarkozy s’est entouré de Patrick Buisson comme conseiller, ce qui n’était pas franchement une bonne idée et aujourd’hui Emmanuel Macron a un nouveau conseiller en la personne de l’ancien président ». Il faisait là, de toute évidence, référence au virage à droite du gouvernement sur le sujet explosif et…très lassant de l’immigration. A travers notamment la présentation par Edouard Philippe, entouré de sa « dream team » gouvernementale, de son « juste équilibre » concernant l’instauration de quotas pour l’immigration professionnelle des étrangers en fonction de la branche d’activités. Un mot quota qui « défrise » particulièrement sa ministre de gauche à la chevelure plus flamboyante que son action. La même Nicole Belloubet, qui, quelques heures plus tôt n’avait pas fait preuve d’une grande solidarité gouvernementale, avant, une fois encore, de battre en…retraite. Sans état d’âme ?

De retraite il en est aussi question avec un recadrage qui pourrait aussi concerner dans les prochaines heures le Haut-Commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, pas franchement un ami du « barbu » de Matignon, qui, aujourd’hui dans les colonnes du Parisien, réaffirme sa ferme hostilité à l’idée d’instauration d’une clause dite de « grand-père », ne réservant la réforme des retraites qu’aux seuls futurs entrants sur le marché du travail. Droit sans ses bottes l’ancien ministre de Jacques Chirac. Vous avez dit « couac, couac » ? A ne pas confondre avec le titre d’un film beaucoup plus drôle avec « Fufu » Jacqueline Maillan et Mireille Darc, « Pouic-Pouic »

Une « couac-couac » qui concerne aussi un grand nombre de têtes d’affiche, côté hémisphère gauche, qui pourtant avaient signé un appel à manifester dimanche, contre l’islamophobie. La gauche se divise à pleines dents…après une seconde relecture du texte! Ils n’avaient pas dû bien comprendre à la première lecture les Jadot, socialistes (ce qu’il en reste) et plusieurs députés de la France insoumise qui finalement ne se déplaceront pas. Notamment Adrien Quattenens, retenu pour des raisons personnelles et le footballeur…Ruffin, sur un tout autre terrain, de sports celui-là. Droit au but comme le slogan cher à l’OM…Une ville chère au leader Maximo de F.I, Jean-Luc Mélenchon, qui lui, doit se joindre au cortège.

Encore heureux que cette marche (sans les marcheurs de LaREm) ne se déroule pas le lendemain, le 11 novembre, sur les Champs-Elysées, à proximité de la tombe du soldat inconnu de la Grande guerre à laquelle d’ailleurs ont participé de nombreux poilus d’origine musulmane, d’Afrique noire et du Maghreb.

Et pendant ce temps le « mytho-mégalo » Alexandre (Le Grand) Benalla, refait la une déjà du magazine Le Point, où il fait le service après-vente de son prochain bouquin (il espère faire les mêmes tirages que l’ancienne compagne du président « normal » avec son livre règlement de comptes « Merci pour ce moment »! Et surtout avec son intention de briguer les suffrages des habitants de Saint-Denis aux municipales de mars prochain. Pour y être sacré…ou enterré comme plusieurs des souverains de notre vieille histoire ? Vraiment royal au bar des guignols notre ancien conseiller-garde du corps!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :