Vraiment une chienne de vie avec l’ouverture de la chasse au carburant!

Comme au bon vieux temps des colonies chantait naguère Michel Sardou. Une chanson très engagée comme celle de l’action menée depuis la fin de la semaine par les petits patrons des transports routiers. Qui bloquent un peu partout les raffineries dans l’ouest et principalement en Bretagne. De vrais bonnets rouges version époque Macron qui protestent contre la fin d’une partie de l’avantage fiscal de leur gazole professionnel. Et c’est reparti pour la chasse au carburant dans bon nombre de stations-services. . Une ruée vers l’or noir qui l’année dernière s’était poursuivie sur une longue semaine.

C’est peu de dire que le gouvernement et les parlementaires de la majorité ont bien choisi leur moment pour sortir cette nouvelle trouvaille! A moins qu’il ne s’agisse d’un petit stratagème comme l’illustre un dessin humoristique paru ce jour dans la presse « On bloque les dépôts de carburant, rapportent les patrons qui se voient répondre par des « Gilets jaunes « vous savez qu’à cause de vous nous ne pourrons pas monter à Paris pour perturber les achats de Noël ». Pas faux. Quelle cruauté. Alors imaginez avec les défilés monstres prévus jeudi prochain. Comment vont-ils faire nos cheminots, gaziers, électriciens, enseignants, professions médicales, avocats, j’en passe et des meilleurs, pour parvenir jusqu’aux cortèges des manifestants. Sans essence, sans train, sans métro.. Une mise à pied intolérable. Tous à vos patinettes et vélos. « Ca doit être encore un coup de Macron », à qui même on reproche le nom de son chien, Némo, un labrador issu de la SPA abandonné à…Tulle, au pays de François Hollande, qui dans le cas présent, ne portait absolument pas la moindre responsabilité! S’est-on offusqué à l’époque des patronymes de Philae Hollande, Clara Sarkozy, Sumo Chirac, Baltique Mitterrand, Jugurtha Giscard d’Estaing, Jupiter Pompidou et…même Rasemotte de Gaulle ? Drôle de nom alors que son maître à ses débuts militaires commandait un escadron de chars et pas une escadrille volante! Il fut d’ailleurs le seul chien présidentiel à ne pas avoir eu les honneurs du Palais de l’Elysée. Même au niveau de son animal de compagnie, le général n’abusa pas des largesses de l’Etat!

On aura tout vu et tout entendu. La petite musique complotiste risque de faire son chemin. Encore, si elle le peut. Il serait temps, Philippe (pas Edouard) mais Martinez que tu fasses quelque chose pour essayer de débloquer cette horrible situation. C’est vraiment la chienlit dans ce pays.

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, notre ministre du Travail, Muriel Pénicaud a fait une lourde chute devant les yeux de son Premier ministre à Matignon à l’issue d’une réunion. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Elle va être contrainte comme des milliers de « travailleurs » et « travailleuses » à faire un peu de télétravail quelques jours. Dans le bureau de son ministère. On espère vraiment que son employeur ne va pas se faire tirer l’oreille. La coquine, elle voulait peut-être sécher le séminaire exceptionnel de ce soir! Muriel, il faudra toutefois présenter un mot d’excuse. On ne s’étale pas comme ça à quelques jours de l’ordre de mobilisation générale. Ca frise la désertion…et le peloton d’exécution!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :