A chacun son…tour de vis! « E.T maison »

Ça devait arriver un jour! Après Rouen c’est au tour du Havre et de l’ensemble de la Seine-Maritime d’avancer leurs pendules et pas seulement d’une heure comme demain soir. Horaires d’hiver oblige. Couvre-feu pour tous et toutes à 21 heures. Sympa le Premier ministre de nous permettre de rentrer… plus tôt à la maison comme le héros de Spielberg! « E.T maison ». Et pourtant le successeur du maire du Havre ne nous fait vraiment pas rire avec ses prédictions à la Nostradamus pour le mois de novembre. Restez couchés…Là pandémie va s’accélérer . Que du bonheur. En attendant, même les campagnes les plus reculées dans la cinquantaine de départements sous couvre-feu vont être astreintes à subir des horaires d’hiver avancés de plusieurs heures. On ne sait plus sur quel pied ne plus faire la fête! Pour une période de six nouvelles semaines de reconfinement à peine masqué et déguisé . A prendre sans laisser-passer. Les uniformes bleus vont être de sortie! Gare aux…gorilles et pas seulement à Sete au pays de Georges Brassens! Mais là vraiment la moustache n’est pas frétillante avec ce chapelet de mauvaises nouvelles (n’y voyez pas là la moindre connotation à caractère religieux) pour toute notre vie sociale et des pans entiers pour une économie déjà bien mise à mal et placée sous perfusion. Une question de mauvaise habitude depuis six mois. Si ça continue, le Père-Noël devra sérieusement songer à avancer sa tournée traditionnellement nocturne dans la journée. A la sieste les enfants. Il n’est pas assuré que même dans le cadre de son travail il bénéficie d’une dérogation. Il fera comme bien d’autres des économies! Bonjour les réveillons et non plus bonsoir! Ça ne va plus être « Sauvez Willy » mais « Sauvons Noël » Ça sent le sapin et pas seulement qu’à Bordeaux. L’affaire est…plutôt bien engagée pour ceux et celles qui n’ont pas un amour immodéré pour ces retrouvailles familiales de six personnes et plus.

Ne vous réjouissez pas non plus trop vite mes amis de l’Eure, il n’est pas dit, en fonction des circonstances, que vous ne soyez pas touchés à votre tour. En attendant et c’est bien sûr une coïncidence, on va assister au retour d’un ancien maire de la ville préfecture, Jean-Louis Debre à qui Jean Castex a confié la mission de travailler sur un projet éventuel de repousser les élections départementales et régionales à plus tard. Décision à la fin de l’année. De belles étrennes envisageables pour les partisans du report. On ne pourra pas le soupçonner d’intérêt particulier. Et pour cause l’ancien homme du Perchoir au Palais-Bourbon et président du Conseil Constitutionnel n’est plus candidat à la moindre élection …Il a passé son tour! Qui n’est pas de vis de reconfinement, celui-là.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :