Heureusement que l’on a deux ministres dans l’Eure et un ancien Premier ministre en Seine-Maritime!

« Quand on voit ce que l’on voit et que l’on entend ce que l’on entend, on a bien raison de penser ce que l’on pense ». Cette belle maxime de l’immortel Coluche doit résonner à beaucoup d’oreilles. Châtiées par les annonces hier soir du Premier ministre surtout dans l’ancienne Haute-Normandie, dans l’Eure et la Seine-Maritime, départements qui ne s’attendaient pas à rejoindre au rang des « pestiférés » les habitants des Hauts-de-France et de l’Ile-de-France, du littoral dunkerquois et niçois. Et si l’on devait ironiser, on pourrait s’interroger: encore heureux que nous avons deux ministres dans l’Eure et même un ancien Premier ministre en Seine-Maritime. On a peut-être échappé au pire à savoir une peine « d’emprisonnement » de plus longue durée. Car là dans le cas présent, les « pestiférés » n’ont pas de remise de peine et la moindre chance de bénéficier d’une liberté anticipée. Peut-être davantage une prolongation. Avec la seule possibilité de faire des rondes dans un rayon d’une dizaine de kilomètres. On pourra toujours me rétorquer que les détenus, eux, à ce niveau, sont plus limités géographiquement! Leur territoire de sortie est davantage restreint.

Ca ne va pas empêcher pour autant la transhumance ou l’exode, c’est comme vous le voulez, surtout des habitants de la région parisienne, enfin ceux qui en ont les moyens, de rejoindre des ilots de liberté plus conséquents. Et éventuellement contaminer les régions situées en zone libre! Enfin pas totalement. Encore que pour la Normandie, cela va être limité. Vive la Bretagne (c’est là que l’on voit le poids politique de Jean-Yves Le Drian…je plaisante) que je devais rejoindre pour un week-end d’agrément (mais pas seulement) aux Rameaux! Je ne suis pas certain d’obtenir un passeport de déplacement malouin! Ce ne sont pas des rameaux mais bien de belles branches bien rugueuses que l’on a reçues au visage!

Le locataire de Matignon pourra toujours ajouter une ligne à son CV: juge d’application des peines (JAP). C’est peu dire que le Premier ministre a surpris en… »jappant » et surtout en mordant fort à pleines dents 1,7 million de normands assommés par ce coup de massue. Et je ne parle pas des élus de la région parisienne qui, à la sortie de leur entretien avec le chef de l’Etat à Poissy, en milieu de semaine, pouvaient croire légitimement à une peine allégée.

Patatras…Restons optimistes, dans les hautes sphères, ne parle-t-on pas que ce troisième confinement va être le bon (si j’ose dire) et signifie la « der des der« . On voudrait tellement le croire mais nos anciens qui ont connu la Grande guerre y ont cru à l’époque. Il va de soi qu’il ne s’agit pas de comparer nos désagréments « d’affreux gaulois réfractaires à tout » à l’horreur de ceux qui ont connu les tranchées. Ce serait bien sûr faire injure à nos « poilus ».

J’allais presque oublier que notre Premier ministre humoriste et pas très clair dans ses explications avait sorti une phrase qui restera dans l’histoire et le bêtiser de cette crise sanitaire « Freiner mais pas enfermer ». Il a dû confondre la pédale de freinage à celle d’accélération! Heureusement qu’il dispose d’un chauffeur. Un détail…Mais l’important n’est-il pas que cet après-midi il montre l’exemple devant toutes les télévisions en dénudant son bras pour se faire inoculer le sérum maudit remis dans la seringue et invite nos compatriotes à se confiner à l’extérieur. Tous dehors. Les adeptes des sports d’hiver auraient voulu avoir les mêmes possibilités. Il ne va pas être facile pour nos commerçants, entre autres, de remonter la pente! Encore heureux que les coiffeurs aient sauvé leur tête ou plutôt celle de leurs clients. Il s’en ait fallu d’un cheveu! Et à titre personnel, j’ajouterai bien que cette belle profession ne représente pas pour moi une activité essentielle. Et ça c’est franchement intolérable. Un peu de légèreté ne fait pas de mal…En résumé Jean Castex a annoncé aux victimes qu’elles pouvaient s’oxygéner à l’extérieur toute la journée jusqu’à 19 heures (merci patron) pour cette heure de grâce supplémentaire coïncidant à une semaine près au passage à l’heure d’été et qu’elles étaient toujours privées de barbecue pour les prochains jours. Peut-être pas à l’intérieur ? Et surtout que les écoles et collèges ainsi que les lycées en contenance limitée, resteraient ouverts partout. Comme quoi les infos ne sont pas toutes catastrophiques. En même temps…j’ai comme l’impression que les fleuristes ne couvriront pas de pétales de roses l’exécutif.

PS: Je n’ai pas entendu beaucoup d’élus de l’Eure et de la Seine-Maritime, toutes tendances confondues, si j’excepte ce matin le député communiste de Dieppe, Sébastien Jumel (il est vrai en campagne électorale des Régionales) et le maire d’Evreux, Guy Lefrand, monter vivement au créneau. J’imagine qu’ils doivent être encore sous le coup de l’émotion! Ils peuvent toujours écrire, certains et certaines l’ont fait, en attendant d’avoir retrouvé leur voix!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :