Comme sur des roulettes pour transporter la crèche !

Nom d’un petit Jésus ! L’union des droites au pétrin des boulangers et pâtissiers est en marche accélérée. Ne voilà-t-il pas qu’une vingtaine de sénateurs LR ont déposé au début de la trêve des confiseurs un projet de modification de la loi sur la laïcité. Qui permettrait la présence de façon temporaire des santons de la crèche et des galettes des rois. Voire des œufs de Pâques.

L’ayatollah verte et féministe Sandrine Rousseau va probablement exiger qu’il en soit terminé de l’expression galettes des rois ! Pour le moins sexiste et scandaleuse dégustation, dès la semaine prochaine. Surtout dans les mairies où déjà les traditionnelles cérémonies de vœux ne font plus désormais partie des festivités locales. Après le Covid priorité aux économies dans des petites communes comme dans des grands « empires » territoriaux tels que le conseil régional dirigé par Laurent Wauquier. Du côté de Lyon et de Clermont-Ferrand. Aux pieds de la chaîne des puys. il ne faut pas confondre davantage avec des puits sans fond ! Et ce en raison « du contexte que connaît notre pays et des contraintes énergétiques auxquelles nous sommes tous soumis » justifie le possible candidat républicain aux présidentielles de 2027.

Un beau geste d’économie auquel n’ont pas été sensibles toutes les éminences politiques de la Région qui, en juin dernier, n’avaient pas été invitées au fastueux « dîner des sommets » avec un repas d’environ 1.000 euros par tête de pipe ! Il est très probable que le contexte économique au début de l’été n’était pas celui d’aujourd’hui ! Il est permis d’en douter.

Pour en revenir aux fameuses crèches dans les halls de mairie, les tribunaux administratifs et le conseil d’Etat ont partagé une belle unanimité pour condamner les vilains petits canards surtout de la droite extrême qui, une fois encore, ont tenté le coup. Comme à Béziers où le très croyant et pratiquant Robert Ménard et son voisin proche de Perpignan, « Loulou » Aliot, l’ex de Marine ont une fois encore tenté de braver l’interdit. Tellement ridicule. Et ce même pour les purs mécréants pas spécialement portés sur la religion! Franchement il y a plus grave et urgent que de bannir l’âne et les autres animaux de la crèche. A moins bien sûr que certains juges estiment prioritaire de mettre hors d’état de nuire des non-défenseurs de la cause animale. Et pourtant dans ces villes de tradition taurine ce ne sont pas les taureaux qui sont exposés sur la paille avec leurs célèbres voisins. Dont les rois mages venus d’Orient. En quelque sorte des migrants sans papiers. Et après on taxera ces édiles de se comporter comme des affreux racistes! Pour une fois on pourrait les soutenir. Rien que pour la Noël. Encore que Ménard ne dit pas de temps à autre que des inepties ! Il a mis, avec l’âge, un peu d’eau dans son vin du Languedoc. Et malin il a même été jusqu’à installer des roulettes sur son tableau de la nativité pour le transporter à l’extérieur sur le parvis a chaque condamnation! Et là il aggrave son cas le maire de Béziers. Deviendrait-il un chaud partisan d’une crèche transformée en roulotte de « roms » ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :