Pas de…pardon pour les laïcards les plus sectaires !

La Bretagne à feu et à sang ? On est pas à une « chouannerie » près dans notre beau pays tellement divisé. C’est évidemment exagéré. Heureusement. Pas de…pardon néanmoins pour les libres penseurs les plus sectaires. Et pourtant il doit y en avoir beaucoup dans la région où un village « gaulois » plutôt celte des Côtes d’Armor, proche de Dinan, a vécu des semaines enflammées l’été dernier avec un projet communal d’accueil de ressortissants d’origine étrangère. Vent de colère en Armorique avec au final l’abandon du dossier polémique.

Il ne manquerait plus que les laïcards les plus obtus s’attaquent désormais aux vestiges religieux en pierre fourmillant sur les routes et carrefours au pays des abers et rias. En quelque sorte la croix et à la bannière. Sans oublier le calvaire. Cachez ces statues que je ne saurai voir. C’est vrai qu’elles dérangent énormément les grands défenseurs de la loi de 1905. Enfin pas tous. Dieu soit loué…

Déjà que l’archange Saint-Michel installé depuis des lustres sur le parvis d’une des églises des Sables d’Olonne en Vendée avait déjà été contraint d’aller se faire voir ailleurs l’année dernière sur décision du tribunal administratif de Nantes. Déboulonné l’archange…En dépit d’un vaste élan de soutien des habitants de la station balnéaire et de « Rico » Zemmour, pendant sa campagne présidentielle.

C’est cette fois-ci dans le département voisin de Charente-Maritime que la même juridiction administrative de Bordeaux, n’a pas mis d’eau bénite dans son vin de messe et a infligé la même punition pour la Vierge Marie qui, depuis la fin de la Seconde guerre mondiale tronaît sur son socle sans rien demander à personne, sur la commune de la Flotte-en-Ré. Sur un emplacement, qui depuis a fait l’objet d’une indivision. Un bout de terrain situé à un carrefour routier se retrouvant alors sur le domaine public. Et l’autre sur celui privé! Vous imaginez le dilemne ! Que connaissent pour d’autres raisons les habitants de plusieurs communes de notre territoire situées sur deux départements différents voire au pire de Région, alors qu’ils ne sont séparés que de quelques mètres dans la même localité ! Tout peut changer d’un trottoir à l’autre. C’est toute la bêtise administrative.

Toujours est-il qu’une association très laïcarde s’est émue de cette présence insolente et vient d’obtenir satisfaction en appel. La Vierge Marie devra être transférée comme l’archange. Et elle, contrairement aux footballeurs elle ne bénéficiera pas d’une prime substantielle. C’était pourtant a minima un bon repère routier. Odieux blasphème! Jusqu’où ira-t-on dans cette stupidité affligeante ? Que l’on soit croyant ou pas. Mécréant ou pas.

N’existe-t-il-pas d’autres urgences pour notre justice beaucoup plus indulgente par ailleurs avec d’autres religions ? Encore un coup des « gauchistes » désireux de porter préjudice aux nantis rétois ! Mieux vaudrait en rire si ce n’était pas aussi triste.

Il ne manquerait plus que le célèbre archange du Mont-Saint-Michel soit aussi contraint de déménager. Jusqu’alors on se battait surtout chez les historiens de savoir si l’illustre site le plus visité en France était breton ou normand. A chacun ses croyances. Sacré Couesnon…nom de Dieu ! Pourvu que la « Mère poulard » connue pour ses omelettes (elle a bien perdu depuis de sa superbe, semble-t-il) ne soit pas aussi concernée par une toujours possible indivision. Bonjour l’addition ! Et on s’y connait en galettes (et pas seulement sablées ou ensablées) du côté du Mont…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :