C’est bientôt le « jour du grand soir » ! Ah ça ira, ça ira…

Ca doit être de l’humour marseillais ! Toujours est-il qu’hier soir du côté de la Canebière quelques dizaines de camarades cégétistes ont anticipé le mouvement en organisant une…retraite aux flambeaux pour lancer médiatiquement la grande marche de jeudi. Et son cortège « d’emmerdements » pour des millions de nos compatriatotes. Craignaient-ils par avance que leurs collègues leur coupent bientôt l’électricité. En quelque sorte un petit entraînement avant l’obscurité ! Noir, c’est noir…avec toujours les mêmes secteurs professionnels et pas les plus défavorisés comme d’habitude à la pointe du combat. Surtout que lors d’un meeting commun de la NUPES, avec ses principaux dirigeants verts, roses et rouges et même très rouges, ce même soir, par la voix notamment de sa nouvelle cheftaine d’EELV, Marine Tondelier, ont annoncé la couleur du grand soir « nous allons faire de la France une grande ZAD ». Youpi. Pour un grand bazar en version Notre-Dame-des-Landes à l’échelle nationale ? On croyait avoir connu le pire avec Sandrine Rousseau, mais la « petite nouvelle » promet. Les milliardaires seront pendus haut et court sur la place de grève ! La chasse est ouverte tout comme la corrida, pourtant condamnées par les écolos les plus radicaux.

Plusieurs autres orateurs de cette nuit revue et corrigée des « Longs couteaux » parisienne ont fait dans la surenchère: les deux trente-deux heures hebdomadaires, la retraite à cinquante ans et tant d’autres vieilles lunes utopiques !

Un bel état d’esprit très…travaillé jusqu’à « même faire trembler les murs de l’Elysée » pour reprendre l’expression de la présidente du groupe LFI à l’Assemblée, Mathilde Panot. Déjà que des Gilets jaunes voulaient faire, il y a trois ans, de l’Elysée leur Bastille à prendre par la force. Ils s’étaient à l’époque contentés de défoncer la porte du ministère du porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, qui, quelques mois plus tard, s’était au début de sa campagne des municipales parisiennes retrouvé « à poil ». Et pas à l’insu de son plein gré. Trop drôle aussi le réglement de comptes entre le successeur de Jaurès, (au minimum!) Olivier Faure, et son ancien camarade député socialiste, un autre Olivier (Dussopt) ministre du Travail qui s’écharpent sur leurs traitrises respectives, au sein de l’Hémicycle.

Les forces de…l’ordre, parlons-en justement. Plusieurs de leurs syndicats ont appelé aussi leurs troupes à grossir les rangs des cortèges. Non pas pour les surveiller ou les protéger, mais bien pour participer au mouvement. Pourvu qu’ils n’en viennent pas aux mains avec leurs collègues qui seront de l’autre côté de la barrière. Quelles savoureuses retrouvailles que celles des « flics » avec leurs anciens amis Gilets jaunes et surtout ceux de la France insoumise, qui de façon régulière, les traitent de « tueurs ». Là, ils seront côte à côte pour défendre le non-allongement de l’âge de départ à la retraite…Qui ne les concerne pas. Un rapprochement iconoclaste ! Pourvu qu’il n’y ait pas de bavures policières !

C’est une grande première. Me voilà enclin de défendre plutôt aujourd’hui le président des Républicains, Eric Ciotti, attaqué par « Médiapart » qui l’accuse d’avoir fait jouer ses relations afin que sa mère puisse bénéficier d’un régime spécial pour pouvoir être hébergée dans un établissement hospitalier normalement de courte durée de la vallée de Vésubie, sa terre d’élection sur les hauteurs de Nice, où elle réside sur son lit de souffrance depuis son accident vasculaire cérébral survenu il y a dix-huit ans et qui l’a laissée paralysée. Selon le député niçois « cette accusation a atteint le sommet de l’ignoble ». « C’est aussi dégueulasse d’en arriver à voler un document médical ». « Je ne suis jamais intervenu auprès de qui que ce soit ». Les tribunaux trancheront…mais en attendant cette accusation (le préjudice a été évalué par le site à 500.000 euros) n’est pas très glorieuse vu les circonstances ! Le « Rico » des Alpes-Maritimes ne mérite peut-être pas ce genre d’attaques au dessous de la ceinture et ce qu’elle que soit la véracité ou pas des faits…Le combat politique mérite mieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :