Un nouveau « M le maudit » et une AOC très sportive !

Il se prenait déjà pour la République à lui tout seul. Le voilà désormais transporté dans le temps et dans l’anathème du religieux et du spirituel. Haranguant en effet hier la jeunesse entre les deux places de Nation et…République, qui défilait contre le projet de la réforme de la retraite, Jean-Luc Mélenchon, a quitté ses habits traditionnels de laïcard forcené pour faire référence à un très lointain fait historique concernant les rois capétiens à partir de 1314 à travers la prophétie prêtée au dernier grand maître des Templiers, Jacques de Molay, maudissant sur son bûcher, pour seize générations, le roi Philippe le Bel et ses descendants et héritiers. Les fameux « Rois maudits » déclencheurs de la Guerre de cent ans entre les royaumes de France et d’Angleterre, magnifiés dans une suite romanesque de l’écrivain Maurice Druon portée avec succès à l’écran de la petite lucarne au début des années soixante-dix. La grande gueule de la politique française voudrait-elle remplacer l’un des héros de cette série, Robert d’Artois, interprété par l’inoubliable Jean Piat. Pardon pour cette comparaison !

Même s’il n’était pas sur un bûcher, fort heureusement, on ne brûle pas une telle icône, le « che » a encore fait fort (c’est étudié pour comme disait jadis Fernard Raynaud) en lançant cette prophétie qui restera moins historique à l’adresse du chef de l’Etat « Soyez maudit »...Mais qui néanmoins a fait beaucoup de bruit. Cette menace à haute valeur ajoutée figurera-t-elle dans son bêtisier d’excès oratoires déjà très riche ? Ne voilà-t-il pas qu’il ajoute dans sa filmogaphie toute personnelle un film encore plus vieux et célèbre « M (acron) le maudit »

Une seule certitude à ce jour: on ne peut pas dire que le défilé de la jeunesse complètement supporté et récupéré par la France insoumise aura battu de grands records d’audience en dépit de sa retransmission télé. Guère plus de 13.000 manifestants sur les grands boulevards selon la police et le cabinet « comptable » spécialisé dans le domaine du chiffrage des cortèges à l’attention des médias. Heureusement que LFI était là pour dire la vérité vraie: la seule qui compte: 150.000 participants ! Des chiffres de toute évidence gonflés à haute surdose d’EPO.

Restons justement dans le domaine du sport avec l’éclosion peut-être, d’une véritable ministre des Sports, qui après des premiers pas très hésitants (je n’ai pas été le dernier à douter très fortement de ses capacités politiques) semble vouloir ne pas se contenter de ramasser les balles et de jouer en fond de court après sa carrière ponctuée de résultats modestes de tenniswoman sur le circuit international.

Fille d’énarque et elle-même énarque, Amélie Oudea-Castera, à la ville l’épouse du grand patron de la Société générale, a déjà fait plier un premier « mâle » très dominant, l’un de ses prédécesseurs au ministère sous la présidence de Nicolas Sarkozy, en la personne de Bernard Laporte, impliqué dans une affaire de corruption. L’ancien sélectionneur du XV de France qui a dû se mettre en retrait (provisoire ?) de sa présidence de la fédération française de rugby à seulement huit mois du grand rendez-vous de la coupe du monde sur notre sol. Il l’avait pourtant prise de haut le puissant « Nanard ».

Elle a été aussi l’une des premières à réclamer le scalp d’un autre grand « manitou » du sport français dans de bien mauvais draps depuis plusieurs mois, Noël Le Graët, invité lui aussi à prendre quelques distances avec sa fédération avant un éloignement définitif qui ne devrait plus désormais trop tarder.

C’était un nom certainement moins ronflant qu’un certain nombre de ses prédécesseurs, bardés de titres dans plusieurs disciplines, champions olympiques pour la plupart, mais A.O.C (Amélie Oudea-Castera) est en…passe de se forger a minima (en référence à l’une des anciennes gloires du tennis français contemporain de Yannick Noah, Guy Forget) une belle étiquette d’éthique contrôlée avec ses prises fermes et courageuses de position. Il faudra quand même un peu attendre afin de savoir si ce millésime tiendra la distance et se bonifiera même avec le temps!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :