Un naufrage digne du Titanic !

Spécialiste de la biologie moléculaire et chimiste de formation, Nicolas Mayer-Rossignol était pourtant l’homme de la situation pour dissoudre encore un peu plus un parti politique plus bas que terre. C’est dommage que les socialistes ne sondent pas les sous-sols, ils pourraient trouver du pétrole. Surtout grâce à l’ancien directeur de cabinet de François Hollande et candidat sortant. Olivier Faure, « Le guignolo. L’Alpagueur. Le voleur. A bout de souffle » celui que l’on ne pourra pas renommer «  Le magnifique ».

Il est bon pour rejouer, sans les cascades, quelques uns des films à succès de notre Bébel national. Sa formule gagnante et magique restera comme un magnifique chef d’oeuvre après cette nouvelle journée de recolement, de recomptage des voix pour les non initiés. Le pathétisme dans toute sa dimension. « C’est une victoire claire et nette ». Celle-là, il fallait oser. Quel humour dévastateur. Moins de 500 voix d’avance sur 23.000. 50 % de participation ! Avec pour couronner le tout de lourds soupçons de fraude électorale dans les deux camps finalistes; une spécialité socialiste dans ses scrutins internes et même des menaces de mort ! Quel naufrage ! Digne du Titanic.

NMR ne serait pas non plus mal en reprenant le rôle de Bernard Blier dans « Les tontons flingueurs » et sa fameuse réplique « je dynamite, je ventile ». Tout en recevant une bonne claque de son adversaire. Les plus caustiques pourrront toujours ajouter qu’à Rouen avec la présence de toutes ces usines classées Seveso et le douloureux souvenir de l’incendie du site Lubrizol, son choix se porterait davantage sur « Peur sur la ville ». L’ancien président de la Région Haute-normandie n’entend pas pour autant rendre les armes. Bonjour l’ambiance. Ca promet. Je plains vraiment les vieux et vrais ex-militants socialistes…à juste titre sonnés par cette ambiance de cour de récréation, à une époque où l’on jouait encore aux billes. Sans se les lancer au visage.

Et aussi au passage à nombre des jeunes des manifestations contre la réforme de la retraite. Qui interrogés font preuve d’un enthousiasme touchant et débordant. Et pourtant il s’agit souvent d’étudiants « bobos » de bon niveau intellectuel (c’est encore pire) nourris aux mamelles de l’extrême-gauche et de la France insoumise. Pour qui la perspective de travailler au-delà de 60 ans et même de 50, ne fait pas partie de la vie. « La vie ce n’est pas le calvaire du travail », implorent-ils. Belle perspective d’avenir. Jusqu’à preuve du contraire, à moins d’être un affreux rentier chanceux, il faut encore travailler pour pouvoir s’offrir une retraite, même si hélas elle est beaucoup trop modeste pour des millions de nos compatriotes. Cette mentalité, à 20 ans et même un peu plus, a de quoi faire peur. Très peur ! Surtout qu’elle est de plus en plus partagée par les plus jeunes générations qui ne pensent qu’aux loisirs! « Le travail c’est la santé « chantait pourtant dans un autre siècle Henri Salvador…

Ce dessin humoristique diffusé sur les réseaux sociaux me semble plus d’actualité avec un lecteur à capuche réclamant chez son libraire l’ouvrage ayant pour titre « travailler sans se fatiguer » Désolé, jeune homme, cet ouvrage est épuisé…

PS: Mon coup de gueule du jour vise tout particulièrement l’attitude de ces pseudos démocraties de quelques pays africains qui bien contentes d’avoir eu notre soutien préfèrent tendre désormais les bras à la milice russe Wagner, leurs nouveaux libérateurs. Dernier exemple en date au Burkina-Faso où le pouvoir en place à Ouagadougou désormais dirigé par une junte militaire commandée par un capitaine, a donné un mois aux quelques troupes françaises (environ 400 hommes ) encore en place en soutien logistique pour quitter le sol Burkinabé. Une expulsion qui mérite tout de même quelques « clarifications » selon l’expression du chef de l’Etat français ! Y en a vraiment marre…

On est seulement bon pour pleurer nos soldats ayant donné leur sang pour des populations bien ingrates qui nous crachent dessus !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :