Un profond coma avant le râle de fin ?

L’Ascension, la bien nommée et la Pentecôte. Voilà une double fête religieuse plutôt profitable au pouvoir exécutif sorti revigoré par cette période de ponts à rallonge. Avec des sondages d’opinions à nouveau plus favorables (équivalents à l’été 2018) à l’avant-veille de la déclaration de politique générale du Premier ministre. Edouard Philippe, dont le rôle à la manœuvre a été majeur pour inciter un certain nombre de ses anciens amis politiques à se rallier en vue des municipales. Une période transformée en cauchemar pour les Républicains, qui ont vu 72 de maires de viles plus ou moins importantes, prendre leur distance avec leur parti à travers une tribune parue dans la presse dominicale Un sauve qui peut quasi général, pour une opération séduction menée avec un réel succès par la majorité. Qui peut aussi se réjouir de la crise profonde que traversent les Insoumis et leur leader « maximo » Jean-Luc Mélenchon, qui, depuis l’échec cuisant des Européennes, joue la grande muette. Totalement sonné et aphone, le député de Marseille, qui voit plusieurs de ses proches, prendre aussi le large et quitter un navire prenant l’eau de toute part. Un sabordage qui n’en est qu’à ses débuts. Même si la crise ouverte n’a pas atteint le même paroxysme que celui des Républicains.

Comme quoi tout va très vite dans ce monde impitoyable du grand dégagisme, même si de « vieilles lunes » tentent toujours d’exister et de se voir un destin en recours de la nation. A mourir de rire si la situation n’était pas aussi douloureuse pour des partis sous respiration artificielle. Un profond coma pour la chronique d’une mort annoncée!

Et pendant ce temps-là le cœur vendéen a saigné à l’occasion d’une cérémonie très émouvante en hommage aux trois sauveteurs en mer disparus à quelques centaines de mètres de la plage des Sables d’Olonne. Avec le lâcher, entre autres, d’un tapis de fleurs sur les flots qui ont emporté ces bénévoles au dévouement extraordinaire. Les roses blanches de l’émotion de toute une région et une famille de la mer solidaire dans son affection à l’égard de ces simples héros, à juste titre décorés à titre posthume de l’insigne de chevalier de la Légion d’honneur par le président de la République.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :