Profession gréviste radicalisé…et bac mention « garde à vue »

Ils ne sont, certes, qu’une grosse poignée de grévistes politisés et radicalisés sur l’ensemble du territoire mais tout de même! 4000 enseignants sur 174.000 correcteurs menacent en effet de ne pas rendre leurs copies du bac d’ici à ce soir. D’où la crainte légitime des lycéens et de leurs parents qui pourraient être lésés et contraints à attendre un délai supplémentaire pour connaître le verdict des notes. Un retard potentiel inacceptable qui concernerait environ 130.000 lycéens. Avec à la clé une possible rupture d’égalité pour ceux qui auront été pris en otage par des irresponsables politiques et syndicaux, surtout désireux d’en découdre avec leur ministre Jean-Michel Blanquer qu’ils « recalent » d’office pour lui faire payer sa réforme du bac comprenant notamment la mise en place d’un contrôle continu et d’un grand oral. Devant l’échec incontestable de leur grève de la surveillance des examens, sans réel effet, les mêmes ont passé la vitesse supérieure en maintenant leur pression sur la gouvernement. Un chantage tout aussi inadmissible, alors qu’au même moment nos parlementaires votaient définitivement la loi sur la prohibition des fessées. Voilà un dossier dont le caractère urgent n’apparaissait pas s’imposer. N’ont-ils pas en effet d’autres réformes plus urgentes à traiter. Du grand n’importe quoi pour nos chers députés qui avaient peut-être peur de prendre…postérieurement une.déculottée électorale! Il n’est peut-être pas vain de parler d’un combat d’arrière-garde ou plutôt dans la circonstance d’arrière-train sans fondement! Fessier ou pas. Les profs en colère risquent eux de recevoir une…sévère correction pécunière de leur patron qui les a menacés de retenues financières lourdes, voire de poursuites judiciaires. Et les heures de colle, ne la mériteraient-ils pas ? Sans parler d’une…bonne fessée symbolique!

En attendant, toujours au sujet du bac, une douzaine de candidats, auteurs présumés de fuites frauduleuses, n’auront pas la même angoisse. Et pour cause, puisqu’ils ils sont déjà admissibles au bac mention garde à vue! Une mention dont on ignorait encore l’existence jusqu’à ce jour!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :