Evacuation manu-militari et sifflets présidentiels!

Triste posture. Les trois mousquetaires qui n’ont rien des héros chéris d’Alexandre Dumas et qui n’ont pas davantage la noblesse de l’épée ont évidemment essayé de faire parler d’eux aux abords du défilé militaire du 14 juillet. En se faisant bien sûr expulsés manu militari, pour « faire des images » reprises en boucle. Quoi de plus naturel en cette journée de commémoration militaire. Ce trio infernal de sans-culotte défroqués, formé des leaders des Gilets jaune, Maxime Nicolle, Eric Drouet et Jérôme Rodrigues, n’espérait tout de même pas prendre d’assaut avec ses petites mains l’Elysée. Un spectacle affligeant. Et pas forcément populaire comme cette mascarade jaune jonquille mélangeant tout. Quelques poignées de manifestants isolés chantant et éructant comme aux plus beaux jours de la révolution jaune, situés néanmoins à bonne distance des troupes en revue et de ces…embrassades et roucoulades diplomatiques, ministérielles et parlementaires à la tribune d’honneur. Avec en prime, la présence de plusieurs leaders européens dont la chancelière allemande, Angela Merkel pour un hymne cette année à l’Europe des armées. Un contraste aussi saisissant avec les quelques bordées de quolibets et sifflets reçues par le chef de l’Etat sur les Champs-Elysées. La triste réalité d’une radicalité refusant l’autorité du président de la République. Mais il est toujours difficile de faire taire ceux qui ont la prétention de représenter le peuple! Et quel peuple…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :