Quand la fête dérape: un croissant pour le moins indigeste!

C’était au siècle dernier. Celui du si regretté Coluche avec son célèbre sketch sur la… »connerie » des supporteurs et plus particulièrement ceux des « footeux ». ..et en même temps aussi, celui de l’hymne à la joie de la France « bleue blanc beur » après le triomphe de l’équipe de France, vainqueur de sa première Coupe du Monde. C’est aujourd’hui et même si ce ne date pas d’hier! celui des drapeaux du communautarisme, voire de la haine anti-française. On en veut pour preuve flagrante les inacceptables débordements dans une vingtaine de villes et encore sur les Champs-Elysées et alentours où une dizaine de magasins ont subi des outrages de soi-disants supporters de l’équipe algérienne des « Fennecs » (renards du désert) qualifiée pour les demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations. Un sacré effet d’aubaine également pour les pilleurs et casseurs qui ne brandissaient pas tous le drapeau vert et rouge avec son croissant de lune pour voler, entre autres, plusieurs motos et équipements. Et même pire avec le drame survenu aux portes du stade de la Mosson, cher à l’ancien président emblématique de Montpellier, Loulou Nicollin, où une famille, qui n’avait rien demandé, a été décimée par la conduite meurtrière d’un chauffard qui au final ne serait pas plus supporter qu’algérien mais marocain, paniqué par les attroupements! Ce qui ne justifie en rien l’injustifiable et le contexte.

Nous avons aussi en mémoire les sifflets lamentables de la Marseillaise lors d’un match France-Algérie, du temps de la cohabitation sous Chirac et Jospin et le fort courroux du chef de l’Etat de l’époque…Sans parler de ces mêmes sifflets beaucoup plus récents de notre hymne par les bouillants et nationalistes supporters turcs!

Il n’en fallait pas plus, bien sûr, pour que les démagos nationalistes dégainent les premiers, enfoncent le clou et volent dans les plumes des poulets de leur cible préférée, Christophe Castaner, critiqué pour le manque de réactivité de ses hommes « C’est plus facile de casser du « Gilet jaune » que « d’interdire ces manifestations et punir les fautifs » a-t-on pu entendre dans ce concert de lamentations. Des lamentations justifiées pour certaines d’entre elles. On ne peut aussi se satisfaire des assurances et promesses lénifiantes de nos gouvernants que pareils débordements ne se reproduiront pas (on verra dimanche soir) et que les coupables seront châtiés!

Reste que les forces de l’ordre, lessivées par neuf mois de désordre urbain en ont aussi marre de courir après tous ces professionnels de la provocation. Qu’ils portent ou non par centaines des drapeaux avec le croissant de lune. Un étendard désormais interdit à la sortie des mariages par le maire de Nice, Christian Estrosi.

Dans ce bestiaire sportif africain, on peut préférer aux « Fennecs » algériens, les « lions indomptables » camerounais, les « éléphants » ivoiriens, les « panthères » du Gabon, les « aigles de Carthage » tunisiens, les « supers eagles » nigérians et les Lions de l’Atlas marocains, beaucoup plus majestueux. Et aussi l’humour d’un grand ancien, Fernand Raynaud et ses célèbres…croissants, beaucoup plus digestes. Allo, Tonton Castaner, pourquoi tu tousses ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :