Amour vache pour un…G7 et match et un défilé de portrait renversant de bêtise!

Les altermondialistes et Gilets jaunes, n’ont rien trouvé de mieux au pays des vaches landaises et de la corrida, que de manifester, certes pacifiquement, ce dont on peut se féliciter, avec des portraits renversés de leur idole, Emmanuel Macron. Il ne manquait que la dédicace sur La photo officielle du chef de l’Etat, trônant dans les mairies et qui pour la circonstance a pris un bon bol d’air frais dans les rues de Bayonne et Hendaye. Un vol certes qualifié et un acte de désobéissance civique pas très méchant même s’il est confondant de bêtise. Il s’agissait bien sûr pour les manifestants de faire des images pour renverser symboliquement le président de la République. Ce qu’ils n’étaient pas parvenus à réussir l’hiver dernier.

Dans cette overdose d’images basques, on retiendra bien sûr en premier lieu les embrassades et accolades, comme aux plus beaux jours, entre les numéros un américain et français dans leur…G 2, ressemblant bien souvent (à distance) à de l’amour vache. Les deux compères ont semblé s’entendre comme larrons en foire. Même sur le sujet sensible et brûlant de l’Iran et le coup d’éclat minutieusement préparé par Emmanuel Macron. Finalement, palme d’or de ce festival, non pas de Cannes, mais du rocher de Biarritz. Un G7 et match pour le chef de cérémonie d’un…bal ressemblant bien à celui des éclopés avec des chefs d’état ou de gouvernement sur le déclin ou le départ. Il n’empêche, ce fut une réussite médiatique indéniable à défaut d’être forcément une réussite diplomatique en dépit des avancées sur plusieurs dossiers sensibles, sources de conflit. Les actes devront néanmoins suivre à l’issue de ce grand bal (des hypocrites aussi) auquel il ne manquait même pas une virevoltante samba ou capoeira avec le grand absent brésilien, mais tellement présent, hélas!

Après cette parenthèse biarrote réussie, place au dur avec un premier dossier sur l’âge de la retraite qui a vu le chef de l’Etat effectuer là aussi un virement habile de cap avec une préférence de la durée de de cotisation plutôt que le controversé âge pivot qui fait si peur! Histoire de déminer une rentrée qui risque d’être hautement inflammable Et une arène nationale toujours très éruptive! A suivre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :