Sale journée pour les « nanas » et à la niche, le rabot!

C’est peut être osé de faire un parallèle entre tous ces sujets d’importance de toute évidence très éloignée! Mais tout de même, comment de ne pas pousser un coup de gueule après avoir entendu la jeune égérie suédoise faire la leçon aux dirigeants du monde entier à la tribune de l’ONU à New-York. Insupportable Greta, qui, depuis des mois, surjoue son rôle de « défenseure » de la sauvegarde de la planète entière. Avec quelques uns de ses semblables, âgés de 8 à 17 ans, (à quand des porte-parole de classes maternelles ?) elle est venue avec le soutien de l’UNICEF, déposer une plainte inédite contre cinq pays pollueurs dont la France et l’Allemagne. C’est bien la peine que notre président Zorro non pas capé de noir, mais teinté de grand vert, essaie de se décarcasser pour sauver la planète. Son discours au bord des larmes, pas celui d’Emmanuel Macron, finalement, ne nous émeut pas. Loin s’en faut, car il devient caricatural d’une gamine caractérielle et manipulée. Alors que sa cause pourrait être juste!

Dans un tout autre domaine, qu’il nous soit aussi permis de ne pas féliciter les concepteurs de la pub télé de la marque « Nana » qui nous propose des images peu ragoûtantes et franchement osées. C’est sûr que ces « nanas là »vont faire causer dans les chaumières. Et pas vraiment dans le bon sens, même si le coup de pub est réussi. Mais tous les coups ne sont pas permis. Il est d’ailleurs étonnant que les instances concernées aien donné leur accord à la diffusion de ce spot de très mauvais goût! Comme celui critiqué de la Fédération FCPE, qui joue un tantinet dans son affiche électorale la carte du communautarisme pour s’attirer les bonnes grâces des parents électeurs!

Pendant ce temps là, plus sérieusement, le gouvernement a effectué un double salto arrière à l’égard de son projet de rabot sur les aides à domicile des séniors de plus de 70 ans. Une énorme faute politique qui faisait vraiment désordre pour un gain dès plus modestes sur le prochain budget! Les hauts fonctionnaires de Bercy vont pouvoir retrouver leur niche et les députés de la majorité, le sourire, pour une partie d’entre eux, après cet énorme couac. Comme quoi, une nouvelle fois, aboyer en meute peut rapporter…surtout pour les victimes de cet amateurisme désespérant. Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, triomphant après la réussite du prélèvement direct de l’impôt, va devoir, cette fois-ci, avaler son chapeau!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :