On a volé la tête de Chichi et le cerveau « trumpien »!

Un peu de fantaisie dans cette sombre actualité à la fois nationale et internationnelle ne fait pas de mal!

C’est avec beaucoup de tristesse que l’on a appris la pire nouvelle de la semaine: on a volé en effet la tête de Chichi! Rassurez-vous, il ne s’agit que de la marionnette de la star incontestée de feu les Guignols de l’Info, sur Canal +. L’affaire débute par une petite annonce sur internet dès le lendemain du décès de l’ancien chef de l’Etat. Un internaute met en vente l’une des sept marionnettes pour un prix de 5.000 euros.

Emoi dans tous les commissariats de France et de Navarre. Mais force est heureusement restée à la loi. L’œuvre d’art qui n’avait pas encore trouvé sa place au Musée du Quai Branly-Jacques-Chirac, sera retrouvée 48 heures plus tard. Les fins limiers n’ont pas dû forcer leur talent. Le vendeur avait en effet laissé son numéro de téléphone personnel avec l’annonce. Chichi aurait probablement bien aimé ce bel exemple de fétichisme.

Nous avons beaucoup moins apprécié, en revanche la dernière « Trumperie » sur les intentions belliqueuses d’Erdogan sur les territoires kurdes en Syrie, dont les combattants, pourtant, ont donné un bon coup de main à l’Occident pour se débarrasser de Daech. Les Kurdes sont aujourd’hui lâchement abandonnés par leur ex-allié américain.

La pire des hontes justifiée en partie par Donald Trump sur le fait que les « Kurdes ne les avaient pas beaucoup aidés pendant…le débarquement en Normandie ». Un vrai cauchemar! Vite une greffe! On pourrait ajouter dans la même veine humoristique! «  »les Allemands non plus…Faut-il pour autant leur en vouloir, 75 ans, plus tard?

Pour le dessert on a conservé l’une des autres infos drôles de la semaine: à savoir la censure opérée par le groupe Ferrero, et plus précisément par la marque Nutella qui a décidé de ne plus diffuser de spot publicitaire avant et après l’une des émissions animées par Zemmour à la télé! On peut ne pas apprécier les outrances répétées du journaliste mais de là à sanctionner financièrement la chaîne qui l’emploie ? La question est posée. Nadine Morano, elle, ne se la pose plus. Elle vient en effet d’annoncer ubi et orbi, sur les ondes, qu’elle boycotterait les produits de Ferrero. Il n’est pas sûr que l’on se remette de cet appel au boycott. Tout aussi historique que celui du 18 juin 1940. Il faut vraiment se la tartiner (dans le sens gourmand, s’entend) la Nadine, privée à l’insu de son plein gré de ces petites gourmandises, « mon chéri »…Que la maison Ferrero évite de m’envoyer des boîtes et pots pour me remercier de cette mauvaise « réclame ». Je ne suis pas vraiment amateur de ces douceurs chocolatées qui ne méritent pas la…palme d’or (ou plutôt son huile) pour leur saveur. A chacun ses goûts.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :