Insupportables vendanges de la haine!

« Une petite bande d’imbéciles et d’irresponsables », selon le Premier ministre, en visite à Saint-Denis, des mots jugés insuffisants par l’opposition qui parle elle de « voyous et criminels »,

Toujours est-il que des équipements publics, à Béziers et Chanteloup-les-Vignes, dans les Yvelines, ont été ravagés ces derniers jours par le feu et réduits à l’état de ruines fumantes pénalisant gravement leurs occupants, les écoliers et la communauté éducative, les artistes travaillant sur le site…Toute une population victime de ces vendanges de la haine. Tout comme les élus locaux impuissants devant cette chaîne de violence répétée alors que des millions sont consacrés pour rendre « la vie meilleure ». Le chapiteau de Chanteloup-les-Vignes, construit il y a seulement un an, avait coûté 800.000 euros.

Les banlieues et les quartiers sensibles font à nouveau parler d’eux et lorsqu’on y ajoute une dose mortelle de haine du flic et des soldats du feu, attirés de plus en plus dans des guets-apens, la coupe est pleine…

Les discours éplorés sur la misère des banlieues néanmoins ne devraient plus avoir de mise. Et pourtant le même cirque continue. Pas celui de Chanteloup-les-Vignes, en tout cas, un chapiteau théâtre d’un déchaînement de violences perpétrées par une bande comprenant, semble-t-il, des mineurs avides de jouer une compétition sordide avec d’autres de leurs semblables liés le plus souvent au trafic de stupéfiants, dans la destruction gratuite. Et ce, à travers des défis lancés dans les cités à travers les réseaux sociaux. Une grande délinquance qui ne se doit pas d’être banalisée dans une atmosphère d’impuissance générale marquée aussi par la réponse judiciaire jugée beaucoup trop laxiste.

Et pendant ce temps-là, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez se réjouit d’une possible convergence des luttes dans la rue à partir du 5 décembre prochain, heureux de voir les Gilets jaunes, réunis en conclave à Montpellier, proposer de rejoindre les gilets rouges pour bloquer la France. Et pourquoi pas aussi du vert pour colorer l’arc-en-ciel de la colère! Il ne manque pas d’air le moustachu de la CGT, qui se gaussait l’année dernière à la même époque de ces mêmes Gilets jaunes. Mais il est vrai qu’entre temps, ces derniers ont obtenu la bagatelle d’une quinzaine de milliards d’euros! Plus on est de fous…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :