Un direct très téléphoné et drôle avec Olivier de Kersauson et les adieux à Poupou!

Sa présence est devenue rare dans les médias et sur les plateaux de télévision. Normal, à l’instar de plusieurs grands artistes, peintres et chanteurs, notamment, il a préféré prendre le grand large et plus précisément les îles de Polynésie où il réside depuis plusieurs années. Le large, c’est aussi ce qui a fait sa marque de fabrique, celle d’un grand navigateur souvent abonné aux places d’honneur dans les courses transatlantiques, reconverti en amuseur public, notamment aux « Grosses têtes ». et nombre d’émissions de divertissement.

Revenu pour la promo de son nouvel opus, Olivier de Kersauson, invité du 20 heures de Laurent Delahousse (la meilleure audience depuis la mise à l’eau de cette émission dominicale!) n’a pu s’empêcher de faire le pitre et le buzz surtout auprès des internautes. Bien malgré lui cette fois-ci. A l’insu de son plein gré avec son simple portable.

Alors qu’il était questionné sur les migrants et naufragés souvent de la mer, le plus charismatique ou presque des bretons, reçoit un premier appel sur son mobile. « C’est la honte, mais bon » ajoute-t-il sans trop se démonter au retentissement de la sonnerie, alors que son hôte s’amuse déjà de ce très léger dérapage. « Ca doit être un interlocuteur à l’autre bout du monde qui ignore les décalages horaires ».

Deux minutes plus tard, rebelote. Allo tonton Olivier, pourquoi tu tousses ? « Je vous assure qu’il s’agit d’un téléphone écolo, il ne consomme rien » répond-il dans la foulée, tout de même un peu gêné d’être interrompu! Une simple brise de mer ? Et dix de der quelques minutes plus tard pour un troisième qui là ne fait plus rire le plateau et l’intéressé « la, ça devient grossier » Jamais deux sans trois, le dicton aura bien été respecté au grand soulagement du journaliste-présentateur. Comme quoi avec l’âge (74 ans) on arrive quand même, un peu, à lui couper le sifflet. Mais pas vraiment ses appels téléphoniques en direct! Et les directs, le célèbre ex-navigateur en a connus…même avec l’un de ses amis, Laurent Gerra, auteur de ces appels intempestifs. « C’était juste pour me faire chier et surtout polluer pour rire la prestation charmante de la chanteuse belge, Angèle, également invitée du Journal de France 2, a-t-il reconnu à son départ du plateau. Sacré Laurent!

Et pendant ce temps-là, beaucoup moins drôle, une partie de la France « poulidoriste » et même au delà, a eu une pensée émue et le regard tourné, ce matin, pour la dernière échappée de son champion préféré sur ses terres limousines. Une cérémonie simple comme Poupou, avec une entrée du cercueil porté par des anciennes gloires du cyclisme français dont les deux… »Saint-Bernard » Thévenet et Hinault et un office avec, entre autres, sa chanson préférée « L’hymne à l’amour » de la « môme » Piaf. Et une sortie du champion au son de l’accordéon sur le parvis de l’église. Comme au bon vieux temps. Il ne manquait presque que Yvette Horner, disparue il y a quelques années, l’ex-petite reine de l’accordéon, la fidèle des fidèles de la Grande boucle…De la belle époque!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :