« Dallas commercial » sur Iton!

Ils ont beau être pour un grand nombre encore confinés ils n’en sont pas réduits au silence! À Evreux, c’est vraiment Dallas au niveau commercial. Et son univers impitoyable sans J.R, Bobby et Sue Ellen, ni Paméla! Héros d’une série télévisée des années quatre-vingts. Et pourtant nous ne sommes pas au Texas et peu portent le chapeau texan. Encore que ? L’ancien conseiller municipal délégué au commerce, Zayani Abdé, qui, de son propre « couvre-chef », a rendu sa délégation au commerce au maire, sans faire d’histoire, vient d’être porté dans la foulée à la présidence de l’association des « Vitrines d’Evreux ». Qui en 2015 a pris la suite de l’UCIAL et dont les relations se sont révélées conflictuelles avec la municipalité ces derniers mois. Pour cause notamment de l’implication de son ex-président, aux côtés de l’un des opposants politiques au maire LR.

C’est peu dire que Guy Lefrand n’a pas apprécié cette élection qu’il considère comme « précipitée » (ce qui peut se recevoir) et dont il conteste la validité pour cause de tenue de cette AG par voie de visioconférence. Un outil heureusement très utile pour les élus et le monde du travail. Seulement une trentaine de personnes y auraient participé. Avec son franc-parler coutumier l’édile ébroïcien dit « ne pas partager ce choix , même si je salue la motivation qu’il exprime pour la cause du commerce dans le contexte de crise que nous connaissons ».

Un maire, et peu importe son identité, a-t-il toutefois pour vocation à faire preuve d’une ingérence certaine dans une élection interne d’une association, même si elle concerne l’un des élus de sa majorité ?

Il semble me souvenir que certaines réunions de commerçants avec ma double ancienne casquette professionnelle puis personnelle, même en temps normal, n’avaient pas suscité un engouement beaucoup plus conséquent. Ici comme ailleurs, les réunions de commerçants ne se jouent guère à guichets fermés. A quelques exceptions près.

Je serai tenté de regretter cette erreur « d’interprétation » et ce d’autant plus que l’autre argument avancé d’incompatibilité entre sa position d’élu sans délégation et la présidence d’une association ne tient pas trop. Sauf erreur de ma part, un nouvel élu tout aussi dévoué préside les destinées de l’Amicale laïque de Saint-Michel, pourtant l’une des plus grosses structures associatives de la ville. Deux autres élues sont également présidentes de leur association ou club. Sans qu’il y ait le moindre souci ou polémique.

Bon soldat et « vieux » (malgré son jeune âge) sympathisant depuis l’élection d’un ancien maire, Jean-Louis Debré, en 2001, l’entrepreneur-commerçant du quartier de Nétreville, Zayani Abde, ancien éducateur social dans l’autre quartier sensible de la ville-préfecture de l’Eure, La Madeleine, n’est pas du genre belliqueux . Il n’a pour ambition que de servir au mieux son association qu’il a rejointe il y a quelques années. « Si j’ai accepté cette mission de présidence que l’on m’a proposée, m’a-t-il confié,  » c’est pour travailler ensemble avec la ville pour le seul intérêt du commerce local. Sans la moindre envie de se quereller inutilement. Je ne suis pas un politique. Ce n’est pas la guerre. D’ailleurs je n’ai cherché en aucune façon à médiatiser auprès de la presse locale mon abandon de délégation. Un ou une collègue de la majorité s’est est chargé (e) visiblement ajoute-t-il encore sur un ton toujours très apaisé. Cet appel au cessez-le-feu sera-t-il entendu de l’autre côté du beffroi ? Dans l’intérêt général.

PS: Les querelles politiciennes ne faisaient pas vraiment partie de son ADN! L’ancien élu RPR , Alain Pluchet, qui prit la suite de la figure politique gaulliste, René Tomasini, en 1983, avait su se retirer quinze ans plus tard « lorsqu’il avait considéré que le moment était venu avec beaucoup de dignité, » pour reprendre les propos de l’hommage que lui a rendu le sénateur Maurey, à la suite de l’annonce de la disparition de ce « grand sage », maire de son village et sénateur, un homme de conviction resté toujours fidèle à sa famille politique.

Il aura eu le bonheur de voir il y a quelques semaines l’une de ses proches, Kristina Pluchet, être élue à la Haute-Assemblée à son tour. La relève semble bien assurée au Palais du Luxembourg.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :