« Messieurs les anglais, piquez-vous les premiers »!

C’est parti aujourd’hui pour la grande piqûre collective au Royaume-Uni. Go, go, go, pour la première vaccination européenne. Piquez-vous les premiers, Messieurs les britanniques. Il faut y ajouter bien sûr les ladies.

Evidemment pas comme le…17 mai 1745 où le commandant en chef de l’armée royale, Maurice de Saxe à la célèbre bataille de Fontenoy (située dans l’actuelle Wallonie belge) avait lancé au camp d’en face constitué des troupes austro-hollandaises et anglaises, cette phrase marquée dans le marbre de l’histoire: « Messieurs les anglais tirez les premiers ». Ca nous porta chance à l’époque puisque l’armée de Louis XV remporta la victoire.

Aujourd’hui la victoire n’est pas acquise non pas par les armes mais au bout de l’aiguille, si l’on en juge l’état d’esprit d’une forte majorité de nos compatriotes à aller, contrairement aux sujets de sa gracieuse majesté (plus enthousiastes et moins craintifs) se faire vacciner au début de l’année prochaine. Le doute et même davantage habite le bon peuple d’Emmanuel I er. Il faut bien reconnaître que certaines paroles gouvernementales n’aident pas à une  » croyance » totale (un doux euphémisme) dans les futurs vaccins. Et je ne parle même pas de nos savants professeurs une nouvelle fois très partagés sur l’efficacité d’un vaccin aux accents américain, allemand, français, chinois, russe, anglais, dont on ignore encore beaucoup les possibles effets. Avec à leur tête le généralissime grand gourou marseillais, l’inénarrable professeur Didier Raoult, qui hier a invité ses fidèles sujets à passer…leur tour, comme d’autres d’ailleurs. Le grand guignol continue. Il n’y a pas si longtemps c’était horrible d’attendre de longues semaines voire plus de six mois et aujourd’hui on nous fait aussi peur avec son arrivée prochaine sur le marché.

« Va comprendre Charles »? Le Charles, prince de Galles, a bien compris lui. Il va faire piquer…sa mère, Elisabeth II et son père, bientôt centenaire. Pardon votre future majesté royale… Ce n’est pas pour autant que l’époux de Camilla va prendre ses jardins d’hiver au palais de Buckingham. Il faudra plus d’un vaccin pour emporter la « queen »!

Vous aviez aimé la première saison « Masque singer » revue à la sauce française et sa suite sur les tests, vous allez adorer la seconde: « La piqûre en folie »…Sans oublier qu’avec « Le Covid 19 défaite de fin d’année » la une du jour du quotidien « Libération », le meilleur n’est peut-être pas à venir pour précisément ces fêtes de fin d’année . L’incertitude plane autour du « tube » des festivités avec comme entrée des réjouissances une bonne soupe à la grimace.

Pourvu que le bonhomme Noël n’emporte pas dans son hotte  » La marche funèbre de Chopin ». Un classique certes très respectable mais pas forcément bienvenu en ces temps bien moroses. Si le chef de l’Etat peut difficilement revenir sur la perspective d’un 24 décembre un peu plus ouvert, ce n’est pas en revanche gagné pour la Saint-Sylvestre. Bon courage, Monsieur le Président pour vos voeux de 2021! Un sacré exercice en perspective.

Ce n’est pas gagné non plus pour les dispositions de « relâchement » à partir du 15 décembre. Mais là le locataire de l’Elysée s’est mis lui-même dans la…seringue en annonçant des préalables chiffrés pour ouvrir-un peu-les vannes. Qui sont loin d’être drôles. Vu les circonstances présentes.

Comment pouvait-on avancer le chiffre de 5.000 nouveaux cas positifs à ne pas dépasser chaque jour alors que le nombre de ces dépistages a été multiplié par je ne sais combien. Attention aux chiffres. Et à bien les manier et interpréter.

Il a beau s’être fait pousser la barbe, même avec ton masque, on t’a reconnu, professeur Salomon, qui, hier, nous a offert, en guise de futures étrennes, des chiffres pas vraiment réjouissants. De quoi affoler de nouveau les compteurs ?

Il y a des comiques qui s’ignorent .« L’hiver sera dur » a-t-il sobrement rajouté pour faire remonter le mercure du thermomètre de confiance de la population. Le moral des troupes et pas seulement théâtrales ne risque pas de s’améliorer…On en a un peu marre à dire vrai de tous ces « météorologues » ou « météorologistes » en blouse blanche. Quand les grenouilles des laboratoires et surtout des télés finiront-t-elles de coasser ?

PS: On l’a beaucoup vue sur les plateaux de télévision pendant quelques jours suite au « tabassage » de son client, le producteur de clips de rap, Michel Zecler, victime de violences policières en marge d’une manifestation à Paris le 21 novembre dernier, prélude à bien des tempêtes. Une agression dont un nombre certain de mystères reste entier.

Or il s’avère que la Cour d’Appel de Versailles, en date du 17 novembre dernier avait décidé de suspendre l’avocate, Hafida El Ali, Cette dernière contestait une décision de radiation prise en juillet 2019 par le parquet de Nanterre qui aboutissait à une interdiction de plaider ou de faire état de son titre d’avocate. Affaire à suivre. Il est probable qu’on la verra un peu moins!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :