La revanche des « petits pois »: entre Sarko et ses juges « c’est du sérieux »!

Je rassure d’entrée ses supporters et surtout sa « Carlita » d’amour! Son Nicolas chéri ne finira très probablement pas en prison. Elle n’ira pas avec sa guitare lui gratter quelques notes de musique au parloir de la Santé. Quatre ans dont deux fermes, les procureurs du Parquet national financier ont néanmoins eu la main lourde dans leurs réquisitions à l’encontre de Nicolas Sarkozy, alias Paul Bismuth, dans cette affaire de « corne-cul » liée à la promotion éventuelle de l’avocat général d’alors de la Cour de Cassation, Gilbert Azibert sur le Rocher monégasque en échange de renseignements sur l’une des procédures le visant. En l’occurrence celle concernant « Mamie » Bettencourt et ses grandes largesses. Pour laquelle il a obtenu un non-lieu. En attendant que la justice ne passe sur le financement présumé de sa campagne présidentielle de 2007 par le colonel Kadhafi et le régime libyen.

Il est bien connu que la justice est lente. Trop lente. On en veut aussi pour preuve le fait que l’ancien Premier ministre et ami de « Sarko » Edouard Balladur, parti de Matignon pour être remplacé par Alain Juppé en 1995, lors de l’élection de Jacques Chirac, doit comparaître à l’âge de 91 ans en compagnie de son ancien ministre de la Défense de l’époque, François Léotard, au début de l’année prochaine pour une affaire liée à l’attentat-suicide de Karachi dans lequel avaient péri le 2 mai 2002, une douzaine d’employés de la Direction des constructions navales de Cherbourg. Des rétro-commissions éventuelles seraient en jeu.

C’est quand même superbe que les magistrats du PNF aient souhaité dire aussitôt les réquisitions énoncées (il appartiendra aujourd’hui et demain à la défense de plaider) « qu’il n’y avait aucune idée de vengeance à l’égard de l’ancien chef de l’Etat ». Quel étrange plaidoyer lorsqu’on est du côté des accusateurs.

Force est de reconnaître que les relations entre l’ancien avocat et président et les magistrats qu’il avait traités de « petits pois » n’ont jamais été des meilleures. On pourrait là aussi en souriant paraphraser la fameuse phrase de Nicolas à sa Carla, lors d’une conférence de presse présidentielle « entre nous c’est du sérieux ». Comme ses relations avec les juges, mais pas tout à fait sur le même plan! Loin s’en faut.

« Quand il y a du flou c’est qu’il y a un loup », comme dirait aussi la grand-mère que cite souvent son ancien soutien, Gérald Darmanin. Les preuves matérielles semblent bien manquer dans ce dossier qui a mobilisé pendant de très longs mois nombre d’enquêteurs. Une débauche de moyens financiers pour un acharnement judiciaire avec ces 3700 écoutes réalisées. « Un pognon de dingue » pour reprendre une expression polémique de l’actuel chef d’Etat. Qui partage le même caractère clivant que le « chouchou » d’une justice qui, depuis des années, s’est lancée dans une chasse à l’homme politique et ce quel que soit son camp! Des voyous dans ce milieu il y en a eu et il y en aura hélas encore. Et ces quelques lignes n’ont pas pour but de plaider la cause d’un accusé pas encore condamné avec qui mes relations « amoureuses » politiquement se sont presque arrêtées dès la premier soir de son élection avec sa sortie au « Fouquet’s » sans Cécilia puis sa croisière sur le yacht de Bolloré. Deux belles « boulettes » parmi tant d’autres. Finalement me revient surtout en mémoire sa sortie d’une grande et belle dignité le soir de sa défaite face à François Hollande…Ce n’est pas pour autant que j’ai soutenu son éventuel retour il y a quatre ans. La page est tournée comme celle de ses deux derniers livres à succès que j’ai lus avec beaucoup de plaisir. C’est bien la preuve que je n’éprouve aucune rancoeur à l’égard d’un « amour » très vite déçu et remplacé par un « désamour » tout aussi fort!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :