Une maternité digne du livre des records! Et une exclusion pour cadeau de naissance…

Quelle journée étonnante, voire même peut-être bluffante. Il est midi hier lundi, devant la maternité, pardon la préfecture de Seine-Maritime, où la députée cauchoise, Stéphanie Kerbrah, annonce la naissance de son bébé. Félicitations!

Quelques secondes d’une vidéo postée sur la Toile, en compagnie probablement des futurs parrain et marraine. En attendant les dragées. Une belle image de joie censée accompagner l’annonce de sa liste marcheuse dissidente. Visiblement validée. Ses appuis havrais sont heureux et partagent cette bonne nouvelle dans l’après-midi sur les réseaux sociaux. On ne peut pas leur reprocher leur joie à la réussite de cette maternité digne de figurer dans le livre Guinness des records. Guère plus plus d’une semaine de grossesse. Chapeau la maman! Du côté de Montivilliers et de Fécamp, on va fêter cet heureux événement exceptionnel susceptible de faire le tour du monde. Bravo à Marie-Agnès, Mme la maire de Fécamp (qui n’y est pour rien, bien sûr) pour l’éclairage donné internationalement à sa ville! Il ne devait pas être bien gros le bébé. La bénédictine va couler à flots continus pour célébrer l’heureux événement. On attendra néanmoins l’avis de faire-part de naissance dans la presse. Pas une seule ligne dans la presse locale et régionale. Ni hier sur les sites et encore moins aujourd’hui. Et pourtant je pense ne pas être pas trop mal placé pour savoir qu’en général les médias sont informés ou s’informent de l’arrivée au monde d’une liste de dernière minute. Ce qui ne semble pas être le cas précisément. Surtout qu’elle concernait tout de même une parlementaire En Marche, dissidente, furieuse de la façon dont ses collègues, élus et militants et…sa « pomme », ont été mal considérés, selon eux, par le candidat déclaré de la majorité présidentielle en amitié avec Edouard Philippe. C’est une absolue vérité, Laurent Bonnaterre n’est pas la père géniteur de ce magnifique bébé (il n’y aura pas besoin d’un test de paternité) qui reste bien mystérieux. On ne connait ni le poids ni la taille et surtout encore moins les noms des candidats. Embargo et silence dans les rangs! C’est secret-défense…même si quelques identités havraises ont fuité. On en saura plus, parait-il, jeudi, où devrait se dérouler une conférence de presse. Ou plus sûrement avant grâce aux listes validées en préfecture. En attendant ses futurs colistiers qui, jusqu’à tard hier soir, ignoraient toujours même s’ils figuraient sur ladite liste, s’interrogent s’ils feront partie de l’aventure. On aurait pu s’arrêter là-pour le moment-et bien non! Ce matin, le délégué général de LREM, Stanislas Guerini, joue les journalistes en annonçant sur une chaîne d’infos qu’il exclura la députée du mouvement coupable, pour se venger de ne pas avoir été sélectionnée de « mener une aventure seule ». Avec une centaine de témoins-acteurs, tout de même, dont un grand nombre d’encartés rebelles et référents LREM…dont trois sur la ville du Havre dont un ancien adjoint d’Edouard Philippe. « Moi j’ai dit Bizarre, bizarre, comme c’est bizarre », sans le talent hélas! de Louis Jouvet.

Il n’y avait pas que la « maternité » au centre de l’actualité politique rouennaise hier avec, en…même temps une belle photo de famille dans les environs, mais celle-ci ayant pour cadre une ferme où l’équipe de la majorité présidée par l’un des rares élus estampillés LREM de l’Assemblée départementale de Seine-Maritime, Bertrand Bellanger (porté à la présidence il y a seulement un an après le départ de son prédécesseur pour le Senat) posait en équipe soudée et volontaire avec ses 33 binômes. De quoi revisiter pour quelques instants la…« Ferme célébrités » télévisuelle et offrir un petit clin d’oeil au milieu rural en cette semaine dédiée à l’agriculture censée un peu remplacer le Salon de l’agriculture de la porte de Versailles, encore annulé cette année pour cause de crise sanitaire.

Puisque l’on parle de…volailles, davantage en uniformes, celles-là, le ministre de l’Intérieur, Gerald Darmanin, a consacré hier un peu de son temps, pourtant très pris, pour venir à la fois saluer son ami et collègue normand, Sébastien Lecornu, revenu quelques heures plus tôt de l’ile lointaine de Tahiti où il était en tournée davantage ensoleillée avec des colliers de fleurs et l’arrivée de renforts de police à Vernon. Ce n’est pas forcément mauvais en terme…électoral! En lice pour les Régionales comme tête de liste dans l’Eure, le maire de Vernon, François Ouzilleau, était évidemment en bonne place pour accueillir le premier flic de France. Qui demain se trouvera aux côtés des siens devant l’Assemblée nationale pour un meeting-rassemblement citoyen, destiné en partie à dire non au laxisme de la justice. Alors là, chapeau bas pour un événement inédit: la présence du patron de Beauvau à une manifestation de policiers. En présence aussi de nombre d’élus de tous les partis à l’exception probablement de la France insoumise! Et si son collègue ch’ti, Garde des Sceaux, s’invitait lui aussi à ce rendez-vous? Pas sûr que sa présence éventuelle serait bien perçue à la fois par les syndicats de policiers et par les hommes et les femmes en robe noire et rouge dont les oreilles vont probablement siffler! Mais avec Dupond-Moretti, tout est possible!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :