Un carnet ni rose ni bleu pour une journée dite historique!

Ni carnet rose ni bleu aujourd’hui. Je n’ai pas d’heureux événement à vous annoncer. Calme plat sur la vie politique normande. On a surtout parlé réouverture des commerces et du retardement du couvre-feu. Il n’empêche: il sentait bon un parfum de renouveau. Tel ce témoignage sorti de la bouche d’une jeune femme à la télé, hier soir « c’est le plus beau jour de ma vie avec la réouverture des terrasses ». L’événement du siècle COVID! Ce qui est toujours plus facile lorsqu’on a une grosse vingtaine d’années. Une journée donc historique digne selon cette boutade d’un commentateur, « de la Libération de la ville de Paris en août 44 » avec des images d’heureux parisiens, attablés dès 9 heures , une flûte de champagne à la main et d’autres, une heure plus tard pour la réouverture du Louvre et un salut à la plus radieuse des célébrités. Mona Lisa… Et mieux encore l’emphase ministérielle d’une femme de l’art, Roselyne Bachelot, tellement plus souriante pour qui « ce 19 mai est devenu « une nouvelle journée de fête nationale » . Le grand argentier, Bruno le Maire, s’est contenté lui de la lecture matinale du quotidien des sportifs en terrasse! Alors « Nono » le normand: pour ou contre le retour de Karim Benzema ? Les terrasses se révélaient bien gouvernementales en cette journée « historique » . Avec comme principaux figurants bien installés de façon matinale, le duo de l’exécutif ! C’est pas mignon tout ça.

Il ne faut tout de même pas trop pousser un peu loin le bouchon de rosé ni de cidre…breton! Et oui, d’une façon éhontée je suis passé de la Porte Océane aux portes de la côte d’Emeraude (les bijoutiers ayant rouvert leurs écrins !) et plus précisément la cité malouine, où j’ai creusé mon…petit Sillon de la plage du même nom au pays de Surcouf et de François-René Chateaubriand. Le « papa » d’écriture des « Mémoires d’outre-tombe » et du « Génie du christianisme »! Pour trois jours de dilettante (enfin pas tant que ça !) déjà reporté à deux reprises pour cause d’interdiction de sortie du territoire. C’est quand même sympa de faire…le malouin sous le soleil en terrasse, de préférence avec une bonne bière bretonne plutôt qu’une bolée de cidre. Houblon ou pomme mon choix est fait…Les Cancale, c’est aussi pas mal, mais je dois reconnaître que nos Saint-Vaast et Veules-les-Roses, c’est le bouquet! Sans pétales ni épines, mais avec des coquilles nacrées.

A quelques dizaines de mètres seulement de la si belle plage du Sillon et ses troncs en bois qui protègent la digue et le remblai les jours des grandes marées toujours très impressionnantes.! Des pieux de défense que la nouvelle municipalité entend arracher à la mémoire historique de l’ancienne cité corsaire! Du grand n’importe quoi. Même s’il ne s’agit que de bouts de bois . Mais quelles sculptures « d’art contemporain » et surtout protectrices, dont les images ont fait le tour du monde.

C’est comme si au Havre on rasait en toute mauvaise foi et impunité, l’église Saint-Joseph. Ce serait d’autant plus terrible que les travaux de rénovation du parvis ont tellement traîné en longueur!

Allez je suis prêt à mon retour à allumer un cierge (si s’est possible) afin que l’inauguration soit bien programmée surtout avant les scrutins de juin! Pour une belle messe électorale…que j’ai un peu oubliée provisoirement, loin des galets havrais!

PS: Pour rester dans la bonne humeur et je n’ai pas été le dernier à m’en réjouir, avec cette petite histoire havraise rapportée sur les réseaux sociaux un jeune militant battant haut le pavé, non pas du parvis de Saint-Joseph, mais bien de la campagne électorale. Il vient de recevoir un document signé du maire lui attestant bien sa présence pour tenir un bureau de vote les 20 et 27 juin. Y apparaissent néanmoins deux légères erreurs : sa date de naissance, le vieillissant quelque peu , puisque datant du 28 février 1946 et une« mobilisation » au titre d’employé communal. Ce qu’il n’est pas. Voilà qui pourrait déclencher une révolte syndicale. Vous imaginez: un fonctionnaire territorial bossant encore à 77 ans! Deux dimanches de suite, qui plus est. Trop drôle. Ça ne ferait pas rire en revanche la CGT…Mais que fait donc la police, dont on parle tellement ces dernières semaines ? Des policiers, comme ceux d’hier, traités de « factieux » par le che Guevara des Insoumis, Jean-Luc Mélenchon…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :