Finalement une Sage décision malgré une dose d’incompréhension!

Sa majesté Laurent Fabius et les Sages du Conseil constitutionnel ont validé l’essentiel de la loi instituant l’extension du pass sanitaire et l’obligation vaccinale pour certains personnels dont ceux relevant de la santé.

Même si l’exécutif ne se faisait pas trop de souci pour l’essentiel, il peut toutefois respirer désormais de ce premier obstacle franchi, même si les conseillers, d’horribles dictateurs eux aussi, à la solde de l’ennemi honni, Emmanuel Macron, ont rétoqué sans réelle surprise, l’isolement contraint de dix jours pour les personnes dépistées positives et le risque pour les fonctionnaires du service public et le privé de craindre le pire pour leur contrat de travail et un licenciement éventuel pour les non-vaccinés. Même si l’application dans les deux cas semblait de toute façon quasi impossible. Les forces de l’ordre et les entreprises ont peut-être d’autres priorités! Et d’autres chats à fouetter depuis presque deux ans après les épisodes à rallonges des Gilets jaunes. Et le reste, loin d’être singulier. Mais plutôt pluriel.

Reste à savoir si cette étape franchie et validée par la plus haute juridiction française ( qui n’a déjà pas eu peur dans un passé récent d’infliger un camouflet au gouvernement notamment en censurant une partie de la loi sur la Sécurité globale) sera suffisante et de nature à calmer les esprits des anti-pass et de quelques politiques des extrêmes, de gauche comme de droite, qui, à l’image de Dupont-Aignan et Philippot essaient de se refaire une santé électorale en encourageant la contestation dans la rue. Sans la moindre vergogne. Et de façon caricaturale et éhontée sur le dos de dizaines de milliers de récalcitrants, pour certains manipulés aussi pour des raisons de basse politique. Réponse dès demain samedi. Il leur sera peut-être difficile de brandir leur carte maîtresse de vivre selon eux en dictature! Il ne faut néanmoins pas se faire trop d’illusions!

Est-ce vraiment pourrir la vie de tous ceux qui, pour des raisons diverses et variées, ont refusé la vaccination et cette privation indéniable de libertés ?

« Liberté, liberticide, dictature », que de grands mots lorsque la protection de la santé publique est en jeu, Notre démocratie ne fonctionne pas si mal que ça malgré tout! L’intérêt général n’est-il pas prioritaire au final alors que 85 à 90 % des nouveaux contaminés ne sont pas vaccinés ! Le « si j’avais su » avancé par les malades réfractaires au vaccin mais atteints à leur tour et de façon sérieuse par la maladie doit faire réfléchir et interpeller les autres.

Même si ces interdits dans le temps finissent bien sûr par nous pourrir effectivement la vie! Et que certains d’entre eux peuvent étonner et susciter chez nous une belle dose d’incompréhension. Comme celle de montrer « patte blanche » en terrasse notamment! Reste aussi à savoir si les cafetiers et restaurateurs, entre autres, appliqueront à la lettre et avec un zèle excessif ces contrôles préalables ? Ou avec plus de souplesse…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :