Humour africain et…de profundis dans « la joie et la Pécresse » !

Ca doit être considéré comme de l’humour africain. Ils n’ont vraiment pas honte ces militaires en peau de lapin…russe, installés suite à un coup d’Etat au Mali. Ils demandent en effet à nos troupes de quitter « sans délai » le territoire car le bilan de la présence française depuis plus de huit ans de nos militaires n’est pas « jugé satisfaisant » Un comble alors qu’eux-mêmes ont été incapables de TOUT ! Et en même temps capables de…RIEN pour éviter l’enlisement avec des terroristes islamistes à qui, par leur comportement, ils ont ouvert grands leurs bras. Ils ne sont vraiment pas les mieux…armés pour donner des notes !

C’est en quelque sorte le grand hôpital (avec cette pseudo junte formée non pas de professionnels de santé en blouses blanches, mais de simples fantoches plus ou moins galonnés en tenue vert kaki) qui se moque vraiment de la charité ! Les autorités maliennes, les précédentes comme les nouvelles, ne méritent (presque) pas avec le recul de…culasse que l’on ait sauvé leur capitale Bamako, menacée d’être livrée aux barbares islamistes, puis perdu surtout 54 de nos hommes tombés sur le sol malien. Pour protéger les populations des exactions de leurs futurs bourreaux. Ce n’est pas avec la musique de Wagner (le nom des mercenaires russes) que ce pays va être sauvé ! Un nouvel « Apocalypse now » se profile à l’horizon dans cette région du Sahel, où la France entend néanmoins rester.

Affreuse nouvelle mais hexagonale celle-là. Florian Philippot, ex-bras gauche (pas plus vacciné que le droit) de Marine Le Pen, a sombré après avoir quitté la fille alors que l’auteur du « puputsch », Bruno Mégret, avait tenté lui de tuer le père vingt ans plus tôt) …n’est plus! Ah je rassure ses derniers supporters, il ne s’agit fort heureusement que d’une disparition politique de la présidentielle. Il a jeté en effet l’éponge. Faute de parrainages. Il n’en avait qu’un alors que le député béarnais Jean Lassalle, comme en 2017, a obtenu lui son précieux sésame !

Les Gilets jaunes et les antivax sont donc orphelins de leur grand homme. On a assurément de la peine pour eux ! Cela ne l’empêchera pas toutefois de venir toujours pérorer sur les plateaux de télévision où ce « bon client » est toujours le bienvenu, même s’il ne représente rien ou si peu en terme électoral ! Je préfère presque Nathalie Arthaud. Elle est certes très risible l’héritière d’Arlette Laguiller, mais au moins elle, c’est une pure en beaucoup moins nocive, là ou elle est, finalement que le président des « Patriotes » pour beaucoup complotistes.

Ce scandale des parrainages pourrait tourner beaucoup plus au vinaigre, si par malheur démocratique trois des principaux candidats et candidates, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Éric Zemmour ne parvenaient pas à obtenir les 500 signatures. Une hypothèse certes peu vraisemblable mais néanmoins toujours d’actualité. Le temps presse surtout pour Monsieur Z, pour la première fois classé en seconde position, hier vendredi, lors du « running » quotidien d’une des chaînes d’infos ! Même si ça se joue dans l’immédiat dans un mouchoir de poche entre les trois prétendants pour une place en finale. Avec Emmanuel Macron, probablement très ennuyé pour se déclarer avec la crise ukrainienne susceptible encore de bouleverser son calendrier et de retarder la date de sa rentrée dans l’atmosphère présidentielle! Dans  » la joie et la Pécresse « … ? Comme l’ambiance de la « Reconquête » en version LR, semble-t-il, lors du meeting de la candidate républicaine. La « tigresse » avait mangé de lion devant son public rassemblé hier soir au Cannet, sur les terres ou presque de son « Rico » et porte-flingue, Eric Ciotti. Je ne résiste pas à la dernière blague qu’on lui prête. Les boulettes du couscous (l’un des plats préférés des français) seront remplacées dès son entrée à Beauvau ou Matignon, par des morceaux de lard. Tout est bon dans le cochon. Voilà qui va faire aussi plaisir à l’autre « Rico » de la campagne…L’air de la mer réussit mieux à la présidente francilienne. Deux jours après avoir assuré qu’elle conservait le bon cap comme les marins vendéens, en Vendée, du côté de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, port sardinier, elle en a fait de même au Cannet, pour les marins du cru, qui ne sont pas tout à fait les mêmes puisque davantage plaisanciers ! Hisse et haut, Valérie a aussi déclaré être assurée de garder le bon cap jusqu’à l’Elysée. C’est dommage que la Salon nautique soit passé. Elle essaiera de se rattraper avec le Salon de l’Agriculture où il est probable qu’elle sera beaucoup moins à l’aise que le « Grand Jacques » (Chirac) qui savait lui « taper le cul des vaches ». Histoire néanmoins de conserver le bon Sillon. Comme la plage du même nom à Saint-Malo…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :