Un salvateur « coup de pied aux fesses » ! Merci qui ?

Cinq jours déjà ! Et Kiev résiste toujours. Vladimir Poutine s’énerve et brandit le spectre de l’usage de l’arme nucléaire. Il n’a pas aimé la réaction de l’Europe. Unie comme jamais. Un bon « coup de pied aux fesses » salvateur après trop d’années de silence. Merci qui ? Souvent trop timide en terme de réponses fermes adaptées à l’égard de l’autocrate moscovite après ses premières « répétitions générales » expansionnistes en Géorgie et Crimée, l’Europe joue la carte de l’unité. Une première exceptionnelle à cette échelle. 450 millions d’euros destinés à armer l’Ukraine. Une solidarité internationale rarement vue notamment aussi au niveau du blocage des transactions bancaires de nature à asphyxier l’économie du belliqueux état. Le rouble s’effondre. Une banque russe a déjà plié ! Même les allemands ont franchi ce pas historique.! Les oligarques touchés au portefeuille s’affolent sérieusement. Branle-bas de combat. La réaction européenne dont française surmultipliée comme l’omniprésence de plusieurs ministres clés détonne favorablement.

Certes le Brésil du grand démocrate Bolsonaro entend rester neutre. Contrairement à la petite Suisse solidaire . Mais quelle importance ! Il ne pèse rien. Et c’est si loin…pas un pays comme l’Ukraine. Un frère slave pour tant de russes et même pour son armée. Ce n’est la Tchétchénie dont les combattants parmi les pires, à la solde de Moscou vont être envoyés en renfort. C’est dire si la situation est beaucoup plus compliquée et grave que prévue pour l’envahisseur et non le libérateur. Il ne manque plus que la milice de Wagner.

Chez nous en France plusieurs villes ouvrent leurs bras accueillants prêtes à recevoir les réfugiés partis par centaines de milliers . Même si dans le sens opposé des ukrainiens reviennent de façon courageuse en nombre défendre leurs frères. Et quelques frères! Exceptionnels dans leurs combats. Une résistance inattendue à ce niveau. Quelle déconvenue jusqu’alors pour l’armée russe même dans les zones russophiles du Dombass. Poutine aura réussi l’exploit de créer par son invasion, pas si bien préparée que ça, une véritable nation ukrainienne. Bravo l’artiste…Il est colère! Ses chefs d’état-major risquent de passer de sales moments. Leurs médailles vont être très lourdes à porter ces prochains jours. Forcément décisifs. Il faut positiver en ces temps de profonde inquiétude. Comme jamais.

PS: Un clin d’œil venu d’un ami chasseur ébroïcien. Il a diplomatiquement invité l’ours du Kremlin à une battue sur ses terres. Non pas y pour chasser le pauvre ourson de Kiev mais bien pour « jouer » le rôle du sanglier. La bête est blessée mais pas encore abattue par son propre peuple. Le seul peut-être habilité à le chasser définitivement du pouvoir ! L’espoir fait vivre…Pourvu en revanche qu’il ne soit pas trop tard.

Dernière minute: un nouvel invité pourrait se joindre à nos chasseurs eurois en la personne de Monsieur Z qui persiste et signe dans ses errances politiques. La petite dernière: celle de refuser le moindre réfugié du pays martyr ! Un nouveau ratage phénoménal en terme électoral. Une erreur qui risque de se payer au prix cher. On ne pleurera pas…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :