De la réserve ornithologique du Marais Vernier à la…bataille de Kiev !

Rien ne vaut davantage qu’un bon bol d’air sur la côte normande et le marais Vernier dans l’Eure, pour se ressourcer. En compagnie de son fidèle écuyer, le Duc de Normandie, Hervé Morin, Valérie Pécresse n’a pas été elle au Mont-Saint-Michel « baiser les babouches » de loin de l’archange comme Monsieur Z. Elle continue de faire campagne. Personne ne lui reprochera. C’est d’autant plus légitime que le temps presse.

Pendant ce temps-là « Jupiter » Macron lui, n’a pas trop le temps d’observer une réserve ornithologique si belle soit-elle et de s’intéresser aux bécassines de marais. Ses heures sont bien prises. Et le vautour ou faucon, Vladimir à ne pas confondre avec le chien « républicain » Douglas, est l’objet de toutes ses craintes.

Ses jumelles sont davantage braquées en effet sur un autre objectif: la bataille de Kiev. En direct. C’est son rôle de chef de l’Etat. Il n’imaginait pas de toute évidence que sa mission de président le prendrait vraiment jusqu’a la dernière minute. Alors la campagne présidentielle ! Reléguée au second plan.

Son plan de bataille est tout autre avec la vraie question que se pose le monde: jusqu’où ira Poutine dans sa folie destructrice ? Le sait-il lui-même ce despote qui, en quelque heures, aura presque fait l’unanimité contre lui. Les sanctions tombent les unes après les autres. Comme ses bombes et missiles hélas sur le sol soit-disant occupé par des « nazis et des drogues » qui n’attendaient que leur libérateur moscovite ! On ne peut pas dire que les héroïques ukrainiens soient si chaleureux à l’égard de leurs occupants et non « libérateurs ». On attend toujours les images de liesses populaires ! J’ai dû les louper. Une histoire probablement de propagande éhontée.

En attendant cette invasion de l’Ukraine ne fait vraiment pas les affaires des deux principaux rivaux de la candidate républicaine.

Des l’annonce des premiers bruits de bottes les Républicains ont aussi lancé leur offensive, heureusement sans les chars de la « Pécresse division » . Dieu soit loué. Pour une mise à feu des positions pro-Poutine des deux intéressés. Noms de code de l’opération: « Vladimir Zemmour et Marine Poutine ». Ce n’est pas du Verlaine mais ça peut avoir son utilité.

De vraies pépites en chocolat. Ça peut être en effet indigeste pour les deux « gloutons ». Et la championne républicaine-ce n’est évidemment pas de sa faute-va pilonner sur ce thème qui ne peut que la servir pour tenter de se remettre dans le jeu de la seconde place de finaliste. Et davantage la « présidentialiser ».

Pendant ce temps-là de nouveaux mouvements de troupes s’opèrent en faveur du général Macron. Avec deux figures de gauche et droite: l’ancien ministre et figure de la gauche républicaine et souverainiste, Jean-Pierre Chevenement et le président Ex-LR de la Région PACA, Renaud Muselier. Un dernier renfort sans surprise pour qui « la candidature de Valérie Pécresse va entériner la mort des Républicains » . Alors « Mumuse » on s’amuse à faire dans la surenchère mortifère. Même avec l’accent marseillais ce n’est pas beau de parler de sacrifiés…Bonne mère ! Plus sérieusement le drame ukrainien nous préoccupe davantage ! Le mot résistance et le drapeau jaune et bleu n’ont jamais été aussi beaux. Et ce n’est pas jouer les…bisounours que d’y croire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :