« Arrête ton char »: une « blagounette » aux effets dévastateurs !

Grosse « poilade » et polémique à la vitesse du TGV. Sans passement de jambes. Ni petit pont. Encore une scandaleuse affaire d’Etat, selon certains. Il ne faut peut-être pas exagérer et pousser trop loin le ballon ou le bouchon avec un lynchage quasi général et tellement hypocrite de nos éminences politiques, toutes tendances confondues et des médias gourmands de ce genre d’événement. C’est vrai que le fou-rire de la star planétaire du ballon rond, Kylian Mbappé (qui nous a habitués à plus d’intelligence d’esprit) et le trait d’ironie malvenu de son nouvel entraîneur, Christophe Galtier, ne sont pas passés inaperçus hier lors de la conférence de presse du PSG avant sa rencontre de « Champions Ligue » prévue ce soir contre la Juventus de Turin! Un match avant le véritable match sur le terrain pour un tollé très bruyant après la blague du coach marseillais du club de la capitale. Qui, en réponse à la demande du patron du…compartiment TGV de la SNCF demandant au club qatari de choisir plutôt la voie du rail que celle des airs et se gaussant de l’utilisation d’un jet privé pour effectuer le court déplacement de Paris à Nantes, lors de son dernier match de championnat, a osé ironiser avec une pirouette jugée arrogante et vivement critiquée: « On va voir avec notre société chargée de nos déplacements si on peut se déplacer en char à voile ». Que n’avait-il pas dit là. C’est vrai que ce n’est pas très malin. Mais tout est prétexte aujourd’hui à monter dans les tours (sans contrôle) et faire le buzz. Surtout lorsqu’il s’agit de ce symbole quasi religieux de la sobriété énergétique. Pas touche. Mais ne nous arrêtons pas seulement à ces symboles (de plus en plus énervants) qui ne régleront en rien le sujet majeur des économies d’énergies, même en se payant facilement des « enfants gâtés et trop souvent pourris » du sport français, une cible tellement facile car ils sont tellement déconnectés de la vraie vie. A des années lumières des conditions d’existence de tant de nos compatriotes. Avec ce paradoxe affolant de voir des supporters pas forcément très fortunés se saigner pour s’offrir le luxe et le plaisir d’aller au Parc des Princes ou dans d’autres stades et encourager leur équipe favorite.

Aussi maladroits et déplacés qu’ils pouvaient être et ce n’est pas un « amoureux transi » du PSG qui « parle », ces propos ne méritaient pas davantage ce mauvais coup, pas très franc, de la ministre chargée des sports, Amélie Oudéa-Castéra, qui, prenant aussitôt la balle au bond, a adressé un carton jaune au coach parisien: « il nous avait habitués à des réponses un peu plus pertinentes et responsables. On se parle ?« . A quand la convocation au ministère ? Au piquet aussi le président qatari du club décideur. Bof. Est-ce bien son rôle de jouer dans l’immédiateté d’arbitre des élégances ! Pas sûr. Il est probable qu’elle ait sur sa pile de dossiers d’autres urgences à examiner. La mitraillette de la parole, pas toujours non plus adéquate, a ses limites…

En tout cas, le patron du TGV et c’est inoui…(un nom de baptême tout de même culotté sans short de footballeur, vu les dysfonctionnements chez la SNCF) n’a pas loupé son coup médiatique. Un véritable chef d’oeuvre, même si on ne voit pas forcément comment on pourrait assurer la sécurité (et à quel coût) d’une équipe telle que celle du PSG, dans le train et en gare, surtout à son retour à Montparnasse en pleine nuit! Les nuits risqueraient d’être courtes pour le patron de Beauvau, guère en réussite avec les entrées et sorties du Stade de France. Les supporters de Liverpool sont prévenus ! IIs ne seront pas non plus les bienvenus dans les halls de gare parisiens…Qui, il est vrai, risquent d’être un peu plus calmes cet hiver avec l’annonce de la même SNCF (premier client d’EDF) envisageant une réduction de son trafic en raison des coûts énergétiques ! Une piste que le ministre des Transports a fortement condamnée et infirmée. Il faudra donc attendre peut-être le retour du printemps pour que l’équipe du PSG circule en train. Encore faudrait-il aussi, comme a osé un humoriste ce matin que l’équipe de la capitale franchisse dans l’autre compétition continentale aux déplacements plus longs, le cap des quarts ou plutôt « cars » de finale. Tous en bus…comme punition ! Ca leur fera les pieds…

Par ailleurs et pour clore provisoirement le chapitre, la haine des riches et le harcèlement de tous ces gens qui peuvent prendre l’avion pour des raisons professionnelles ou personnelles ne sont-ils pas devenus aussi insupportables dans tous ses excès. Une folie devenue de plus en plus liberticide. Les déplacements en avions privés (un facile bouc-émissaire) dont l’interdiction ne sauverait pas pour autant la planète, auraient-ils été définitivement interdits au coeur de l’été. On nous l’aurait caché dans une soute à bagages Louis-Vuitton et Hermès ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :