Ca prend l’eau et on boit la tasse…et déjeuner « Sarko-Rico »!

La fédération française de char à voile n’avait jamais connu une telle lumière et le vent favorable. C’est non sans un certain humour qui lui ne fera pas de vagues que son président, a invité les joueurs et dirigeants du PSG à découvrir cette discipline très peu connue du grand public (car assez peu pratiquée) dans l’une de ses rares bases situées en Ile-de-France. Ca évitera donc un déplacement trop lointain. Un éclairage donc formidable…rehaussé (est-ce bien raisonnable en cette période d’économies d’énergie ?) hier soir mais évidemment pas dans le même esprit par l’Association Greenpeace. Qui pour participer à l’allégresse générale et pour le clin d’oeil avait installé hier soir un char à voile devant les portes du Parc des Princes où le club de la capitale recevait la Juventus de Turin pour la reprise de la « Champions Ligue ». Un retour gagnant (comme pour la tenniswoman Caroline Garcia qualifiée pour la première fois pour le dernier carré d’un tournoi du grand chelem à l’Open des Etats-Unis) grâce au doublé de « Kiki » Mbappé, qui en dépit de la polémique l’mpliquant comme son entraineur Christophe Galtier, a visiblement joué le vent dans le dos et droit dans le but. Et non « Droit au but » la devise du grand club rival marseillais !

Le nouvel entraîneur du PSG, Christophe Galtier, à ne pas confondre comme l’a fait (l’erreur est humaine) la ministre de la Transition écologique, Agnès Pannier-Runacher, avec le…sélectionneur du XV de France, Fabien Galthié, s’est d’ailleurs excusé après la rencontre de sa « blague de mauvaise qualité » qui a fait tant jaser. Notamment chez plusieurs ministres du gouvernement et la maire de Paris, Anne Hidalgo, toute aussi pitoyable dans son commentaire à charge. Elle n’a tout de même pas osé jusqu’à obliger les footballeurs parisiens à se déplacer en vélo, son sport favori !

La Première ministre, « Babeth » Borne est aussi entrée dans la mêlée. Etait-ce bien son rôle d’en rajouter une grosse couche dans ce concert inaudible ? Et tellement si insignifiant ! Si on le compare notamment à la vraie catastrophe écologique de la coupe du monde offerte de façon scandaleuse au Qatar l’hiver prochain. Alors que peut-être à cette même époque nombre de peuples européens vont se les geler, faute d’approvisionnements énergiques. Ce que je ne crois pas au…demeurant pour notre pays.

Ce qui est beaucoup moins insignifiant, c’est la décision surprise de la société « Vert marine » gestionnaire de 66 piscines et centres aquatiques sur l’ensemble du territoire (son siège social étant situé sur les hauteurs de Rouen, à Mont-Saint-Aignan) de fermer sans le moindre préavis 31 de ses établissements. Raison invoquée par la direction: la facture énergétique s’envolerait de 200.000 euros de plus par jour, soit un surcoût de 1,5 million d’euros par semaine. Une situation jugée intenable par le groupe normand qui a parlé de fermetures provisoires pour un temps indéterminé. Pas plus les collectivités locales que les utilisateurs (établissements scolaires et usagers) n’ont été prévenus de ces portes subitement fermées sur les bassins . Pas très sympa tout ça !

Et tout cas ça n’a pas fait rire la Fédération française de natation pas plus informée et très inquiète de cette décision. Tant que nos nageurs tricolores en grand forme dans les derniers championnats d’Europe et du monde peuvent trouver des bassins disponibles pour préparer au mieux les Jeux olympiques de 2024 à Paris…Je plaisante bien sûr. Je ne souhaite pas que l’on me fasse boire la tasse à mon tour…

PS: Il n’y avait peut-être pas qu’une bouteille d’eau (encore que l’ex de l’Elysée n’est pas connu pour boire du vin) sur la table d’un déjeuner hier réunissant dans son bureau de fonction d’ancien président, Nicolas Sarkozy et son hôte, candidat à la dernière présidentielle, Eric Zemmour, qui, en vain, pendant la campagne, avait tenté de rencontrer l’ancien chef de l’Etat. Qui à la demande en fonction tout de même de l’identité de son visiteur, concède volontiers à le recevoir, amis politiques comme adversaires parfois.

A propos toujours de table il est le seul, en sens inverse, à avoit été invité à déjeuner cet été à Brégançon par Emmanuel Macron avec qui il a toujours plaisir à échanger. Il est probable que le tête à tête avec l’homme de la Reconquête très inachevée ne s’est pas déroulé dans le même climat de réchauffement climatique surtout que l’ancien journaliste ne l’a pas pas ménagé toutes ces dernières années ! Mais il ne aurait pas néanmoins déplu à « Rico » d’avoir un soutien qu’a attendu si longtemps la candidate de son parti, Valérie Pécresse ! C’est tout aussi probable que ce déjeuner va faire causer du côté du siège de LR, rue de Vaugirard, qui, il est vrai, prend de plus en plus de distance avec l’ancien président.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :