Ca ne gaze plus: quelle honte !

Quelle honte ! Celle de voir des images du géant gazier russe « Gazprom » qui, ne livrant plus de gaz aux affreux européens en est par provocation à brûler des millions de tonnes de ses stocks alors que des dizaines de millions d’habitants du vieux continent vont souffrir cet hiver (la Première ministre, Elisabeth Borne, doit nous présenter cet après-midi la future addition de la hausse des tarifs d’énergies, très probablement aux alentours de 15 % ) pour 2023.

Comment pour l’exemple-certes très limité mais néanmoins symbolique-l’Union cycliste internationale (UCI) peut-elle encore accepter dans les pelotons des compétitions continentales les coureurs de l’équipe cycliste Gazprom, essentiellement composée d’italiens et russes qui certes ne sont pas responsables des décisions de leurs dirigeants, mais tout de même ! Il est vrai qu’ils ne font guère d’étincelles sur les routes…Leur moral doit être au ras du bitume ! Un sérieux coup de pompe en quelque sorte…

A propos toujours de pratique de la petite reine (le Tour de Grande-Bretagne a été amputé de ses trois dernières étapes pour cause de la disparition de la vraie majesté) le profil du parcours du Tour de France se peaufine à la marge ces prochaines semaines avant que le voile ne soit d’être levé officiellement le 27 octobre prochain. Une certitude le départ aura bien lieu au Pays basque avec une incursion espagnole à Bilbao, notamment. Il marquera le début de notre grande dégustation avec modération. Après le jurançon, l’irouliguy et le madiran, la traversée du premier massif de montagne avec les cols pyrénéens. La tradition avec ensuite, info ou intox, la remontée dans le « grand nord », la Loire et ses bons crus arrosant les pots de rillettes de Tours et du Mans et un passage par la Normandie. Avec là encore des dégustations mais cette fois-ci de bolées de cidre du côté de Lisieux et peut-être même une étape contre-la-montre entre Le Havre et Fécamp. Edouard Philippe et son ex-collègue de la cité des « Terres-Neuvas », devenue députée, Marie-Agnès Poussier-Winsback peuvent déjà préparer bidons et tenues, cuissards et maillots…Et pourquoi pas un tandem aux couleurs du mouvement « Horizons » ?

Ce sera ensuite l’horizon bien sympathique des vins de champagne à Epernay puis une descente à la cave en direction du beaujolais et du bourgogne à Nuits-Saint-Georges où j’espère le vainqueur de l’étape n’aura pas que la prime et le bouquet de fleurs et la bise de l’hôtesse sur le podium (qui depuis deux ans…trône en compagnie d’un hôte au masculin, encore une belle « connerie » provoquée par les ultras féministes furieuses que ces jeunes femmes soient exposées comme des potiches !) mais aussi quelques cartons de bons nectars du cru. A boire bien sûr avec modération…avec un méchoui avec de l’agneau de Sisteron également prévu sur le parcours !

C’est sans la moindre modération en revanche, une fois n’est pas coutume, que l’on a pu déguster à grosses gorgées la sortie du « bon vivant » et « patron » du parti communiste, Fabien Roussel, qui, à la récente fête de l’Huma, historique puisque qu’elle a changé de banlieue et quitté La Courneuve, pour rejoindre l’Essonne et Brétigny-sur-Orge, a fustigé « la gauche des allocs » défendant lui la « gauche du travail » alors que selon lui une certaine gauche ne parle plus aux classes populaires et rurales. Etait-ce aussi au passage une pique ou brochette subliminale lancée à ses « amis » de la France insoumise et de la NUPES dont il s’est attiré forcément les foudres ? Déjà que les camarades insoumis et les autres ont dû quitter leurs quartiers de prédilection électorale de Seine-Saint-Denis de l’est parisien où ils font le plein très probablement auprès des électeurs de la « gauche des allocs »…

Allez un bon barbecue et vive la fête…Sans le moindre « Mépris » et surtout de sa sublime musique du film de Jean-Luc Godard, le cinéaste franco-suisse à la voix très imitée, qui selon sa volonté et « A bout de souffle » s’est éteint hier mardi au moyen d’un « départ »assisté à son domicile helvétique à l’âge de 91 ans…alors que l’on parle beaucoup à raison de l’initiative du chef de l’Etat désireux de lancer une convention citoyenne (pour une fois utile) sur le thème de la fin de vie, un sujet tellement épineux et diviseur. Une excellente proposition surtout si elle va au bout du bout…Comme chez nos voisins belges et suisses ! Ce qui serait l’aboutissement de la grande réforme sociétale de son second quinquennat a l’issue d’un beau et possible consensus politique ! Il est permis de rêver…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :