« La blonde, le brut et le truand » en version belge…

Sergio Leone et Ennio Morricone ne sont plus de ce monde mais le parlement européen nous joue un remake avec l’interpellation puis l’incarcération, de sa vice-présidente, une belle hellène même si elle se prénomme Eva, fortement soupçonnée d’avoir reçu une très belle liasse de billets frappée de la couleur de l’euro, plusieurs centaines de milliers d’euros retrouvés à son domicile. C’est ballot…cette sale affaire de « pots de vin » dans un tel pays qui interdit la moindre goutte d’alcool. Et pas seulement que pour les supporters au régime sec des équipes de football rassemblées à Doha !

Pas très finaude l’ancienne journaliste, eurodéputée issue du PASOK, le parti socialiste grec qui aurait reçu de belles étrennes avec de l’avance en provenance du Qatar, décidément toujours dans les mauvais coups en terme de corruption. En pleine coupe du monde de football.

Le titre de ce nouveau film est déjà trouvé: « La blonde, le brut et le truand ». Un bon plein de trafic d’infuence même si le gouvernement de l’émirat dénonce une nouvelle campagne de désinformation. Forcément. Ce n’est évidemment pas le genre de la maison ou des palais des mille et une nuits en version très contemporaine. Sesame ouvre toi…où plutôt les coffres des émirs.

Alors bien sûr, cette actualité redonne du grain à moudre aux opposants de notre « émir » républicain, qui hélas possède beaucoup moins de pétrole dans les coffres de la Banque de France. Emmanuel Macron, conformément à sa promesse initiale va se déplacer demain au Qatar pour encourager le onze tricolore. Un déplacement tout aussi forcément critiqué. Même lorsqu’il tient ses promesses, il est victime de méchants tacles par derrière. Que fait donc l’arbitre ?

Les mêmes, ou d’autres, ou les deux réunis, n’auraient pas manqué dans le cas inverse de se plaindre de son absence dans la capitale qatarie. Il n’avait pas trop porté la poisse il y a quatre ans aux joueurs de l’équipe de France à Moscou, aux côtés d’un certain Poutine. Des images aujourd’hui impossibles, vous imaginez.

Des dictateurs chassent l’autre, après le tsar Vladimir, le très autocrate émir qatari. L’occasion aussi pour le chef de l’Etat français de cotoyer dans les tribunes le roi du Maroc. Qui, en cas de victoire de son équipe et en signe de représailles, sera interdit de séjour dans notre pays, où plutôt ses hôpitaux et cliniques.

Quel beau match en perspective et que le meilleur gagne surtout si c’est « Manu II » et non Mohamed VI. Vous imaginez aussi si le grand supporter de l’OM remportait (façon de parler car il n’est pas sur le terrain) son second trophée de champion du monde pendant son règne…Il est peu probable en revanche qu’il voit jouer les deux seuls marseillais de la sélection tricolore sur le terrain. Il les félicitera, souhaitons-le, dans les vestiaires à l’issue (peut-être) de leur qualification pour la grande finale de dimanche. Avec si possible une affiche France-Argentine. Une question de première importance va alors se poser. Fera-t-il un bref aller et retour par Paris pour ne pas aggraver la facture de l’empreinte carbone ? Accusé levez-vous…

Il aggraverait son cas s’il emmenait dans sa valise diplomatique son ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Prêt déjà à dégaîner son carnet de PV de retours à la maison obligatoire des joueurs marocains évoluant dans des clubs français. Surtout s’ils remportent le match le plus politique de la décennie et nous « plantent » des buts!

Qu’est-ce qu’il serait heureux pour sa tranquillité et surtout celle de ses hommes sur le terrain si les argentins de Messi se qualifiaient pour la finale rêvée contre nos petits coqs. Alors, en attendant de bien dévorer le bon boeuf argentin, couscous ou poulets rôtis ou mieux encore un bon coq au vin au dîner de mercredi ?

Suis-je bête, il serait plus judicieux que le patron des poulets reste dans son ministère de la place Beauvau, mercredi soir. La troisième mi-temps risque en effet d’être chaude dans les rues…« Des plumes vont voler », un nouveau film catastrophe en perspective ? Le peuple ami marocain, ses bi-nationaux pour une très large majorité d’entre eux, ne méritent pas d’être montrés du doigt et de porter le chapeau d’éventuels violents débordements de voyous se moquant…royalement d’un résultat de match de football. Qui n’est vraiment pas leur priorité!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :