Bal d’égos et véritable cour des miracles!

Quand le bal des prétendants se transforme, non pas en citrouille, mais en une véritable cour des miracles…Sœur Anne, ne vois-tu rien venir? Si ce n’est une belle brochette de futurs « champions du monde ». Non, il ne s’agit pas de football mais bien de la future bataille des municipales à Paris, où les embouteillages font une concurrence déloyale à ceux des périphériques.

Au fond du trou, notamment après les législatives avec la razzia opérée par les députés LAREM sur la capitale, l’ennemie jurée des automobilistes et la « madonne » des pistes cyclables, Anne Hidalgo, partante sous les couleurs d’une plate-forme citoyenne (le PS c’a eu payé!) peut se sauver d’une situation hier jugée comme quasi désespérée. Nous en voulons pour preuve le nombre…et la qualité des prétendant(e)s. Presque autant que le nombre d’arrondissements!

Du lourd, du très lourd,.. »C’est énorme », pourrait ajouter l’acteur Fabrice Lucchini!

A droite, Rachida Dati a fait don de sa précieuse personne à ses petits camarades des Républicains d’une candidature aux Européennes pour se consacrer uniquement à Paris. L’a-t-on prévenue qu’il ne s’agissait pas que d’une élection dans le seul 7 e arrondissement fortuné de la capitale. Plus langue de vipère qu’elle, tu meurs. On peut douter de ses capacités à rassembler son propre camp et à mobiliser les électeurs dans les arrondissements plus populaires, qui, avec le mode de scrutin particulier réservé à Paris, font souvent les élections. N’est pas Chirac qui veut. Les autres candidats putatifs à la candidature de sa famille politique ne sont guère plus crédibles électoralement.

Des appétits surdimensionnés!

Le « pompon » revient de toute évidence du côté du camp macroniste où les appétits sont « énormes ».

Le premier à avoir dégainé a été le secrétaire au numérique, Mounir Mahjoubi, qui, très vite, a été remis à sa juste place par le pouvoir exécutif (président de la RépubIique et Premier ministre), lui conseillant pour une énième fois de davantage s’occuper de son ministère. Une clarté qui n’a visiblement pas sauté aux yeux de l’audacieux jeune homme, qui, aujourd’hui, a eu le culot de préciser qu’il « serait irresponsable de quitter le gouvernement pour se lancer dans les municipales à Paris ». Fais attention, Mounir, la porte (et pas celle des Ternes, Clichy oClignancourt) de sortie pourrait s’ouvrir.

Plus crédible semble être la probable candidature du porte-parole du gouvernement Stéphane Griveaux, que l’on a connu meilleur, surtout lorsqu’il faisait la campagne de Macron. Mais là, c’était avant aussi qu’un mathématicien de renommée mondiale, Cédric Villani, devienne député de l’Essonne et remettre au goût du jour le port de la lavallière! Lui aussi serait tenté par les ors du prestigieux hôtel de ville.

On ne saurait passer sous silence les prétentions de l’ex-Monsieur communication de François Hollande, Gaspard Gantzer, un condisciple de l’ENA de notre président et dont les résultats dans la com de l’ex, ne sautent pas aux yeux. Encore que « le produit » n’était pas facile à vendre. Que dire de l’insoumise et très peu connue (en dehors de plateaux de télévision) Danielle Simmonet ?

Je garderai le meilleur pour la fin: la candidature du rois des forains, Marcel Campion. Cela aurait de la…gueule, des grandes roues dans chacun des arrondissements parisiens. Et que dire d’une possible entrevue entre gens de bonne compagnie dans le monde des… affaires en tous genres, avec son voisin maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany. On en salive d’avance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :