le « vert » européen est dans le fruit!

La « Renaissance » (nom de baptême de la liste LREM) est plutôt verte en ce début de campagne européenne. Des verts par ci, des verts par là, force est de reconnaître que le climat a pesé beaucoup dans la constitution de l’équipe estampillée Macron, avec la présence dans le binôme de tête du désormais ex-patron de l’ONG, WWF, Pascal Canfin, L’ancien ministre de François Hollande a cette fois répondu aux sirènes élyséennes après deux fins de non-recevoir depuis la démission de Nicolas Hulot. C’es bien connu qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.

On ne saurait, dans le cas présent, lui enlever sa réelle crédibilité écologiste . C’est assurément une « belle prise » tout comme celle de la navigatrice Catherine Chabaud.

De quoi aussi ne pas laisser le monopole de l’écologie au leader des Verts tendance historique, Yannick Jadot, qui, de toute évidence, n’a pas goûté ce qu’il considère, comme un grand nombre, comme une trahison. Un mot très familier dans cette grande famille éparpillée façon puzzle dont l’histoire est jalonnée de coups tordus et de fragmentations nucléaires!

Des vrais champions du monde dans ce domaine ou plutôt d’Europe, seule élection favorable aux écolos. Une certitude à ce jour: le vert domine et de très loin le jaune à l’approche de ce scrutin. Une dernière couleur peu courtisée après quatre mois de désordre . Seul en effet Benjamin Cauchy, l’une des figures de proue jaune, a rejoint…sa famille politique d’origine, Debout la France. Un parti, qui, une fois encore, éprouvera toutes les difficultés à dépasser le seuil des 5 %. alors qu’il y a deux mois son leader Nicolas Dupont-Aignan, se voyait devancer les Républicains. Le retour à la réalité est aujourd’hui bien cruel (on ne le plaindra pas) pour cet excité mégalo !

Une réalité beaucoup plus intéressante de l’autre côté de la Méditerranée, avec la décision historique du général chef d’Etat-major des Armées algérien de « débrancher » le président Bouteflika. Un vrai tremblement de terre qui devrait mettre fin aux vingt ans de règne de l’homme en fauteuil roulant. Souhaitons qu’il ne s’agisse pas là d’une confiscation du pouvoir et d’un tour de passe-passe du « système » algérien mais ressemble davantage, toute proportions gardées, à l’espoir, au siècle dernier, engendré par la chute du mur de Berlin!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :