Jupiter appelé à endosser les habits de Vishnu!

« Les réponses vont être puissantes ». Le Premier ministre, Edouard Philippe, l’a martelé devant la représentation nationale. Il est temps que l’on en voit le bout du tunnel de ce Grand débat. Reste à savoir quelle sera la restitution dans les actes de cette grande marche à travers les territoires. La montée du…désir peut lasser! « Puissante » ? A voir, car une véritable cacophonie règne au sein même du pouvoir où on assiste à des concours Lepine, via les annonces ou petites phrases concernant tout particulièrement les réformes attendues qui risquent de fâcher, tant dans le domaine de l’âge (allongé ou pas) du départ à la retraite, du chômage et de la fonction publique. « Il faut atterrir », somment les opposants de tous poils qui en font des tonnes dans la surenchère. Assurément un bel alignement de ventriloques! Le président de la République va devoir ôter ses habits de Jupiter pour endosser ceux de la déesse indienne aux bras multiples, Vishnu, pour combler toutes les attentes.

Vishnu-Macron s’est donc offert une « der des der » risquée en clôturant par la Corse, demain jeudi, son Tour de France, commencé par les verts pâturages normands. Un curieux choix d’étape en terme de communication pour achever son périple. C’est comme si en campagne présidentielle Jean-Luc Mélenchon, toutes proportions gardées, la ponctuait par une dernière étape à Neuilly-sur-Seine, sur les anciennes terres de Nicolas Sarkozy. Et encore, car ces affreux bourgeois apparaissent tout de même plus accueillants que certains irréductibles de l’Ile de Beauté.

Les nationalistes et indépendantistes corses qui appelaient au boycott de cette visite présidentielle ont en effet finalement consenti à recevoir le chef de l’Etat en leur…palais pour une « rencontre d’échanges ». Trop aimables, Messieurs Talamoni et Simeoni! Ces derniers, très vite, ont reçu une fin de non-recevoir de leur hôte de marque, qui, fort logiquement, s’est déclaré prêt à les accueillir à la réunion-débat prévue avec l’ensemble des élus. Un échange de balles (de ping-pong) façon spécialité locale!

Et pendant ce temps là, nombre de parlementaires républicains ont, en lien avec le remaniement ministériel, fait feu de tous bois pour crier au scandale de la « République des copains ». Ne manquait que le pendant à savoir les coquins! Une attaque qui vaut son pesant de cacahuètes. Les Morano, Guéant et Hortefeux, entre autres, ne pouvaient absolument pas être taxés de proches de Nicolas Sarkozy. Pas vraiment des adversaires non plus. Plus sérieusement, le vrai remaniement avec des poids lourds est à venir. Les chevaux légers que sont les derniers impétrants ne sauraient suffire. Le jeunisme et la proximité, si intéressant et rassurante qu’il puissent être, ont leurs limites!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :