Chiche!

Dans l’attente des décisions de Dieu Jupiter, ca phosphore dur dans le monde politique!
Un univers devenu complétement fou à l’image d’une partie de la presse de droite de notre beau pays, qui, atteinte d’une jaunisse aigüe depuis cinq mois, n’en finit plus de se « gauchiser » toujours un peu plus. Invraisemblable. Les lecteurs fidèles du Figaro et de Valeurs Actuelles ont dû perdre un certain nombre de leur repères en voyant aussi à la télé les principales signatures de ces journaux rivaliser dans l’outrance, mués par une autre maladie contagieuse: l’antimacronisme souvent primaire!

Une haine véhiculée avec force anathèmes, même si elle ne traduit pas efficacement dans les intentions de vote pour les prochaines Européennes qui voient, pour l’instant, les listes En Marche et du Rassemblement national caracoler en tête avec une gauche éparpillée façon puzzle et une droite toujours très convalescente. Et ce, aussi en dépit d’une séquence « horribilis » de plusieurs mois consécutifs pour le président et son gouvernement. Un exécutif écopant les multiples voies d’eau dans sa…galère, mais toujours résistant avec un socle de partisans, certes insuffisant, mais toujours solide, principalement à la droite de l’échiquier.

« Retours aux urnes, retour aux urnes, ce pouvoir n’est pas légitime ». Ca saute comme des cabris dans les rangs des multiples oppositions et au sein d’une partie de la population gavée de coups. Et si Emmanuel Macron les prenait aux mots ? Non pas pour des législatives anticipées dont le résultat reste tout de même incertain, mais bien pour une présidentielle avant l’heure. Il part et se représente dans la foulée plus ou moins courte des décisions consécutives au Grand débat. Chiche! Et il est fort probable que l’on se retrouve avec les deux mêmes finalistes.

Ce que l’on peut déplorer ou pas avec également une Marine Le Pen revenue de l’enfer après son calamiteux débat de l’entre deux tours présidentiel. Les observateurs les plus sûrs d’eux ne la voyaient-ils pas définitivement au fond du trou et..remplacée par sa nièce adorée! Les astres en ont décidé autrement et la fille Le Pen s’est refaite une certaine virginité en ne réclamant plus, entre autres, le départ de la France de l’Europe. Ce qui avait fait hésiter plus d’un électeur potentiellement frontiste.

N’en déplaise aux plus extrêmes des Insoumis et du Rassemblement national, leur programme économique se ressemble étrangement. Un sacré copié-collé. Le Pen-Mélenchon, même combat dans l’outrance. A l’exception notable toutefois du sujet controversé de l’immigration.

Et une sacrée réussite au final pour les opposants à Macron qui en reprendrait pour deux ans supplémentaires. Bravo, beau résultat! Et qui crieront encore plus fort contre un déni de démocratie et à une élection encore plus illégitime que la dernière fois…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :