Loiseau roma(nid)chel de la politique!

Un début de campagne plombé par une info sur son passé d’étudiante présente sur une liste d’extrême-droite syndicale, il y a trente-cinq ans, on ne peut pas dire que Nicole Loiseau, tête de liste du camp macroniste, vit un premier parcours électoral comme « un long fleuve tranquille ». Ce qui fait déjà douter dans les chaumières LREM, qui, en dépit de l’indéniable valeur ajoutée de l’ancienne ministre des Affaires européennes, ne sont pas très loin de penser déjà à une erreur de casting.

Il faut bien reconnaître que l’ancienne directrice de l’ENA est bien souvent mal…adroite dans ses propos et expressions de campagne. Le dernier en date où elle parle précisément de son arrivée à la tête de la prestigieuse école appelée à disparaître, en témoigne! « J’y ai été accueillie comme une romanichelle » regrette t-elle. Ne scie t-elle pas, elle-même, quelques branches de l’arbre sur lequel Jupiter l’a placée au détriment de son ancienne collègue du gouvernement, Agnès Buzin, dont le nom avait été avancé pour mener au combat les troupes du chef de l’Etat.

Les estrades et les effets de manche en meetings, ne sont pas vraiment dans l’ADN de cette technocrate, brillante certes, mais pas forcément très à l’aise dans l’arène politique. Elle préfère et de loin le débat de fond. Surtout lorsqu’il est européen.

François Bayrou n’avait pas tort-et il n’était pas le seul à le craindre- lorsqu’il disait que sa voix, la desservait sérieusement. Mais l’important pour ses supporters, n’est-il pas que d’autres voix, les suffrages en terme électoral, se portent bien en grand nombre, sur la liste présidentielle, toujours en tête dans le sondages.

On peut faire confiance à Emmanuel Macron, pour surveiller au plus près le déroulé de cette compétition, qui, de toute évidence, servira aussi, et on peut le déplorer, de référendum à grande échelle pour le peuple français. Et de probable défouloir comme à chacun des scrutins européens surtout en cette période troublée de fièvre jaune! Même si les partisans du locataire de l’Elysée voteront pour lui et non pas pour Nicole Loiseau, il serait très dommageable néanmoins que cette dernière, par ses maladresses répétées et son impuissance à mobiliser, fasse perdre quelques pourcentages précieux à sa liste « Renaissance ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :