L’hôtel de ville d’Evreux transformé en urgence…en hôpital de campagne!

On connaissait déjà dans quelques villes et villages de France et de Navarre des rues baptisées curieusement Froide. Il faudra désormais y ajouter une place Chaude à Evreux! Le chef-lieu de l’Eure a vécu en effet une journée du 18 juin mémorable à plusieurs titres.

Ce devrait être la joie avec la cérémonie commémorative traditionnelle de l’Appel du 18 juin, en présence d’un ancien maire illustre, Jean-Louis Debré, jumelée à l’inauguration de la place du Général d Gaulle revue et corrigée version minérale, le dévoilement d’une nouvelle statue de l’homme du 18 juin et la réouverture du théâtre après une relâche de 17 ans. Le bel écrin à l’Italienne a retrouvé en effet toute sa jeunesse après toutes ces longues années de patience et de procès divers et variés!

Et au final, on retiendra surtout le malaise subi par 26 jeunes du SNU (le nouveau service civique des jeunes créé à l’initiative du gouvernement) victimes d’un violent coup de chaud et contraints d’être secourus à quelques mètres dans l’une des salles de la mairie transformée dans l’urgence en hôpital de campagne! Le maire de la ville aussi baptisée « Cité jolie » Guy Lefranc, médecin urgentiste de profession, paya de sa personne et vint au secours de cette jeunesse défaillante foudroyée par le soleil. A l’image aussi d’une…sénatrice du département, vacillante elle aussi. Et après on dira qu’il ne fait pas beau en Normandie!

Toujours est-il que ces scènes inattendues et heureusement sans extrême gravité déclenchèrent une violente tempête de grêle dans les réseaux sociaux avec de nombreuses injures ayant principalement pour cible l’édile ébroïcien émanant de ses opposants politiques déjà très critiques à la transformation de cette place. Une affaire de goût assurément! Il n’en demeure pas moins que tous les coups ne sont pas permis en politique.

On ne pourra pas enfin rester de marbre devant la…résistance de la nouvelle statue du Général de Gaulle, restée bien solide sur son socle. Il en faut plus pour abattre le Grand homme! Il est tout aussi certain que l’hiver sera chaud pendant la campagne des municipales entre le maire sortant républicain en…froid avec plusieurs de ses anciens colistiers et marcheurs, présents sur la ligne de départ. Pour l’arrivée, il faudra encore attendre pour savoir!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :