A tire d’ailes pour un bien curieux biplace!

L’opposition de gauche comme de droite retrousse les…manches de ce curieux biplace afin de faire aboutir son projet de s’opposer, via un référendum d’initiative partagée, à la privatisation d’Aéroport de Paris. Un pari d’autant plus difficile à atteindre avec l’exigence de 4,7 millions de signatures dans les neuf mois. Une période de gestation qui commence bien mal avec un bug informatique rendant très difficile l’accès à la piste du site gouvernemental! Un raté jugé peu rassurant par les promoteurs de cette initiative. Un arc en ciel bien coloré sur le plan politique avec une alliance allant des Insoumis de Mélenchon et Ruffin au Rassemblement national de Marine Le Pen, comme commandants de bord, en passant par les Républicains et les socialistes, mal embarqués pour ce vol. Un sacré équipage qui vient d’organiser un premier meeting commun à Saint-Denis, non loin des pistes de Roissy. Un premier battement d’ailes pour une belle photo de famille recomposée qui a de quoi encore plus déboussoler l’électorat républicain et socialiste. Le premier plutôt favorable d’ordinaire aux privatisations et le second pas vraiment hostile si l’on se souvient que le gouvernement de Lionel Jospin dépassa le mur du son dans le domaine des privatisations!

Il n’est pas interdit de penser qu’une partie non négligeable de l’électorat de feu Wauquiez a peu goûté ce virement de bord et trou d’air et l’a fait payé cher dans les urnes à son poulain, François-Xavier Bellamy, aux Européennes. Plusieurs dignitaires républicains dont Eric Woerth et Valérie Pécresse ne se sont pas gênés pour dénoncer cette « liaison dangereuse  » que constitue cette alliance-la première du genre-génératrice d’une forte confusion politique. L’occasion de susciter de nouvelles sérieuses divisions à droite…Bravo, Charlie Bravo! il n’est pas sûr que les Bourguignons, Normands, Bretons et autres Alsaciens et sudistes, se jettent comme des morts de faim sur ce…bradage ou non du patrimoine et des bijoux de famille qui motive essentiellement les Franciliens. Et pas forcément prioritaire dans la tête de millions de Français probablement plus inquiets sur leur retraite, l’autre dossier brûlant de la rentrée de septembre!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :