Le coq Maurice à la barre du tribunal!

C’est bien connu que les tribunaux croulent sous les dossiers et que le délai d’attente est parfois très long. Mais là, on ne pouvait pas passer sans silence, c’est le cas de la dire, un différend opposant sur l’ile d’Oléron, plus connue pour ses huîtres, ses ports et ses plages que pour ses volailles pour un problème de nuisance sonore matinale. Sacré Maurice! Il perturbe visiblement depuis des années le voisinage par ses chants trop matinaux. D’où le courroux légitime des voisins d’une éleveuse notamment d’une dizaine de coqs. Il faut croire que les congénères de Maurice sont beaucoup plus aphones à leur réveil. Un problème de cordes vocales, probablement.

Ce sont donc les magistrats de Rochefort qui rendront jeudi leur jugement avec leurs belles robes pour un sacré combat de coqs avec à la clé, peut-être un jugement en délibéré! Le coq Maurice fera bien sûr le déplacement jusqu’à la barre du tribunal, soutenu par un comité de soutien à plumes avec plusieurs se ses collègues venus de tout le département de la Charente-Maritime. Voilà un procès qui risque de faire quelque bruit dans le prétoire! On peut espérer que le présumé coupable ne fera pas trop le coq devant ses juges. Il risque en effet la privation de ses droits de réveiller son environnement proche, voire de finir au fond d’une…cocotte! Pas sûr que cela soit la meilleure position! On peut en la circonstance préférer le vin de Bourgogne à celui de la Charente pour lier la sauce. Elle est pas belle la France ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :