Une affiche bauloise très « low-cost »

Les repères historiques sont terribles pour les Républicains et leurs alliés.

Déjà que leur rentrée s’est faite en ordre très dispersé à Brive-la-Gaillarde (pas vraiment de circonstance!) à la fête de la Pomme avec le Duc de Normandie, Hervé Morin, dans l’Eure et surtout la Baule, cité balnéaire chic (que voudrait bien prendre aux prochaines municipales, l’ancien communicant de Sarko, Franck Louvrier, nouvel éditorialiste régulier chez LCI) où naguère, au plus fort de leur idylle, Nicolas et Dominique avaient montré leurs muscles. Enfin surtout le Premier ministre de l’époque, le bel athlète alors à l’apogée de sa gloire, qui avait fait la nique à son ministre de l’intérieur avec ses foulées triomphantes sur la plus grande place d’Europe! Une toute autre « gueule » que l’affiche bauloise de cette année, réunie dans une modeste salle des festivités. Pas vraiment le même décor. Souvenons-nous des photos de famille d’un autre siècle, celle réunissant les Juppé, Sarkozy, le régional de l’étape, François Fillon, de Villepin, Raffarin, Michèle Alliot-Marie, pour n’en citer que quelques uns. Cette année on a eu droit à un concert de seconds ou troisièmes violons dans un concerto en mode mineur avec des troisièmes couteaux, Christian Jacob, Julien Aubert et Guillaume Larrivé, les trois candidats à la présidence du mouvement Du très lourd qui ne risque pas de faire rêver le bon peuple républicain.

Ancien poids lourd et Premier ministre de Jacques Chirac, Jean-Pierre Raffarin, un peu retiré du marigot politique et nouveau militant de la Paix dans le monde, n’y était pas bien sûr. Plus prolixe, lorsqu’il s’agit de vanter les mérites d’un « président exceptionnel », « Macron, c’est tout de même un personnage exceptionnel , je ne vois personne à sa hauteur sur le marché politique ». Au marché de la louange, « l’as de la raffarinade » fait très fort. Et il n’est pas impossible que nombre d’électeurs anciennement proches des Républicains et élus de ce même parti, partagent ce même sentiment sans trop le crier sur les toits!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :