Quand « Doudou » amuse la galerie…Au revoir Paris, bonjour le Havre!

« Bonjour, c’est Alain Juppé ». Effet garanti chez les Marcheurs. Et une standing-ovation du tonnerre pour le Premier ministre sur des terres qu’il connait bien, celles de son mentor en politique, Alain Juppé! Une imitation bien huilée devant des milliers de personnes. Il fallait oser. Il préférait jusqu’alors s’adonner à cet amusement devant un petit parterre d’amis en privé. C’est peu dire que l’ancien maire du Havre a « cassé la baraque » au Campus des Marcheurs à Bordeaux. Un véritable show-man pour mettre le public dans sa poche et éclipser au passage les orateurs du parti du Président, réduits à de simples faire-valoir. Le locataire de Matignon, lui, a préféré la carte gagnante du faire-savoir. à travers un discours faussement improvisé. Du grand art à savoir celui de mettre un terme aux diverses spéculations sur une éventuelle candidature à Paris pour jouer, le cas échéant, les recours pour pallier les insuffisances du candidat investi, Benjmin Griveaux, d’autant plus en danger avec la candidature de Cédric Villani. Il fallait sauver-provisoirement- sauver le soldat Griveaux, en réel danger. Les mots d’Edouard Phlippe à son égard ont dû lui paraître si doux…

« Doudou » comme il est surnommé par ses proches dans la cité portuaire ne pouvait aussi que prendre du plaisir pour crier sans faute note un hymne à la ville de son cœur, celle qu’il porte dans ses « triples au goût salé ». Non pas au goût de son voisin plus célèbre pour ce plat, l’autre capitale normande, Caen, mais bien à la mode Philippe. Il n’y pratiquement plus de suspense: le Premier ministre en disant au revoir à Paris, a dit bonjour au Havre. Une façon de se libérer peut-être définitivement de son mentor havrais, Antoine Rufenacht qui lui préférait un destin…capital, il y a quelques semaines. Ne reste plus qu’une inconnue: la place et elle est de taille patron: celle qu’il occupera sur la liste…Philippe! C’est sûr que l’on parlera pas que de la bataille de Paris et de sa difficile…équation pour départager les deux hommes du Président, lors des prochaines municipales!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :