Une paire de jumelles pour ses 74 ans et une durée de gestation record en Angleterre!

L’info dépasse l’entendement et met à mal l’intérêt du progrès. Dans le cas présent, on peut parler de scandale effrayant et affligeant! On comprend mieux pourquoi la population indienne, la seconde derrière la Chine, peut « Bombay » le torse. De la pire des façons avec l’accouchement d’une femme de 74 ans, qui, à l’issue de sa maternité assistée après une fécondation in vitro, vient de donner naissance à une paire de jumelles. Le couple de tourtereaux n’était jamais parvenu en plus de cinquante ans de mariage à avoir un enfant. Comme quoi il ne faut jamais désespérer, même si cette situation interpelle gravement.

L’équipe médicale ose parler de miracle. Quel miracle en vérité avec ce père de famille âgé de 80 printemps et une grand-mère maternelle de 95 ans ?

Même si comparaison n’est pas raison, je garde en mémoire un scoop journalistique mémorable réalisé à Louviers avec l’annonce d’un possible accouchement d’une maman âgée de 39 ans , qui, au final, avait mis au monde six enfants (les seuls sextuplés toujours à ce jour) dans l’hôpital parisien de Port-Royal, début janvier 1989. Cela ne nous rajeunit pas, hélas! Le médecin-gynécologue de Louviers, avait eu aussi le droit à son heure de gloire médiatique personnelle! Et suscité aussi de violences réactions et pour les parents une galère sans nom après quelques mois de pleins feux et d’aides matérielles.

Pour en revenir au record indien, il n’est pas impossible que certains s’en servent pour dénoncer les effets de la PMA! Tout est bon dans la récupération malhonnête.

A propos d’accouchement dans la douleur, comment ne pas évoquer la bien triste comédie anglaise et le probable nouveau report du Brexit. Lamentable. Même la reine en personne s’en est mêlée pour refuser une sortie sans accord et le parlement (fermé pour cinq semaines) a voté pour contraindre le gouvernement très chancelant de « Bojo » seul contre tous, à publier des documents confidentiels sur l’impact d’un Brexit dur. Avec une gestation de plus de trois ans, sans la certitude d’un heureux évènement, l’Angleterre est assurée de figurer dans le livre Guinness des records. Ca mérite bien une bonne pinte de rire! Un rire dévastateur!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :