Un devoir d’exemplarité…mais trop, c’est parfois trop!

Même s’il n’est pas certain que Jean-Luc Mélenchon ait eu une pensée pour l’un des détenus le plus célèbre de France (à son corps bien défendant) la case prison même provisoire, a dû conforter le leader de la France insoumise dans sa charge au bazooka à l’égard de la « justice politique » des magistrats à la sauce de l’illustre « mur des cons » du temps de Sarko. Leurs sentences d’une sévérité « exemplaire » et même jugée « humiliante » pour Me Dupond-Moretti (qui avait sauvé du mandat de dépôt un autre illustre client, Jérôme Cahuzac), laissent à penser que les élus, toutes tendances confondues, ne sont plus des justiciables comme les autres et méritent pour un grand nombre d’entre eux l’excommunication politique, voire même l’échafaud. Enfin façon de parler. Le devoir d’exemplarité certes ne doit pas être remis en cause mais avec quelques limites, même pour un « fort en gueule » à la moralité douteuse.

Aussi est-il probablement… condamnable que Patrick Balkany, en dépit de toutes ses turpitudes à l’égard du fisc, notamment, soit un hôte, même de façon momentanée, dans l’attente de l’appel, de la prison de la Santé. Il paie de toute évidence pour l’ensemble de son œuvre et l’impunité trop longtemps…jugée insupportable d’un « voyou » véritable au clientélisme avéré.

N’est-il pas aussi dommageable que cette décision judiciaire, trop lourde au niveau de l’incarcération, soit plus commentée que les faits mêmes qui l’ont conduit à cette peine d’emprisonnement de quatre ans. Il peut paraître également plus choquant et indécent qu’Isabelle Balkany-elle aussi condamnée à une peine de prison de trois ans, mais laissée libre-n’ait pas attendu un laps de décence minimum, pour répondre à tous les micros et reprendre le flambeau dans la foulée de la mise sous écrou de son mari. Et annonce tout aussi rapidement qu’il briguera à nouveau les suffrages de ses chers électeurs et électrices devenus orphelins de leur « grand homme ».! La prison, non, mais le remboursement des millions d’euros détournés d’une façon frauduleuse, oui. Et avec qui plus est de sérieux intérêts pour les finances de l’Etat qui va devoir supporter les frais d’entretien de ce prisonnier VIP dont la dangerosité pour la société, à l’air libre, n’est pas franchement avérée! Le « tous pourris » a de très beaux jours devant lui! Merci pour lui…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :