« La maison brûle »…et un géant, Jacques Chirac, s’en est allé.

« La maison brûle et nous regardons ailleurs » disait-il, il y a une quinzaine d’années en forme de prophétie visionnaire déjà!  » L’émotion est grande aujourd’hui avec la disparition de l’ancien Président de la République, Jacques Chirac, parti ces dernières heures à l’âge de 86 ans, après plusieurs années recluses à son domicile en raison de ses problèmes de santé.

Ce n’est pas son seul « clan » et la grande famille gaulliste, aujourd’hui bien réduite hélas! qui sont touchés au cœur aujourd’hui mais tout un pays sous le choc. Aimé sur le tard par les Français, le » grand Jacques » qui n’a eu de cesse de conquérir le pouvoir après deux défaites aux présidentielles avait remporté le graal en 1995 après une guerre au couteau avec son ami de trente ans, Edouard Balladur, avant de renouveler son bail pour cinq ans dans les circonstances que l’on sait à l’issue du second tour l’opposant à Jean-Marie Le Pen. Une réélection dans un fauteuil pour un combattant incroyable souvent décrié mais un homme le plus souvent adulé pour son humanisme qui n’était en rien une façade. L’homme du non à la Guerre en Irak et au président américain Bush. L’homme aussi qui ne croquait pas seulement dans la pomme, un emblème gagnant en 2005 en dépit des coups de couteau dans le dos, mais dans l’action et la vie. L’homme bon vivant et simple , qui savait tâter comme nul autre le cul des vaches dans son cher Salon de l’Agriculture. Un ogre dans tous les sens du terme, parodié, caricaturé mais jamais égalé.

Son grand ami…Valéry Giscard d’Estaing lui aura donc survécu!

Une grande page de l’histoire française vient de se refermer. On imagine la peine de ses proches dont son ancien vieux « grognard » Jean-Louis Debré, dernière vigie du chiraquisme. En grand deuil à l’image d’un peuple qu’il a tant aimé! « La maison brûle » et de millions de cœurs aussi. Une « part de la France » s’en est allée! Quelques années après les fameux « Guignols de l’info » qui auront contribué à sa gloire. Une marionnette si drôle. C’est vraiment dommage qu’ils ne puissent pas se joindre à cette journée exceptionnelle d’hommages.

Mais les images resteront pour tou

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :