Dictature de la Z.A.D, « Jeanne d’Arc » privée de Nobel et « petit joueur »!

Elle est bien lointaine la belle carte postale de la ville capitale! Une véritable chienlit s’installe avec l’implantation,ces derniers jours, d’une nouvelle ZAD non pas pour refuser un nouvel aéroport comme à Nantes,mais bien pour manifester contre le capitalisme sous couvert d’écologie. Une véritable mascarade organisée à l’initiative d’activistes de l’organisation baptisée « Extinction-Rébellion ». Un vrai titre de faux film d’action avec Sylvester Stallone, alias Rambo! Et encore un désastre économique pour les commerçants, victimes de ce voisinage peu sympathique.

Ces petites centaines d’activistes, sans la moindre extinction de voix, adeptes d’une véritable dictature de la Z.A.D, financés par des curieuses fondations, battent le pavé et bloquent plusieurs points centraux de Paris rue de Rivoli et au Chatelet, rejoints par une poignée de Gilets jaunes. Cette zone d’occupation devrait, néanmoins, après négociations amiables (on croît rêver) être un peu réduite. Un vrai théâtre de rue, toutefois avec la mise en place d’un campement bénéficiant qui plus est du soutien non feint de la maire de Paris, Anne Hidalgo, la championne des déplacements écolos parisiens.

L’occupation durable de l’espace public est-t-elle acceptable, comme dans d’autres secteurs de la capitale envahis par les tentes de fortune des migrants. Un désolant camping « municipal ». La Chapelle, le Chatelet… ? Pourquoi pas rue du Faubourg-Saint-Honoré? Il est alors probable que les autorités de l’Etat accéléreraient davantage le mouvement pour chasser les anticapitalistes déguisés en vert. Mais il est bien connu que le jeunisme-principalement-impliqué dans ce mouvement mondial (une occupation identique se déroule en même temps dans une soixantaine de villes dans le monde) est évidemment davantage toléré. A grand tort, hélas!

On se consolera aujourd’hui avec la sage décision du comité Nobel de ne pas avoir décerné son prix de la paix à la…Jeanne d’Arc, d’origine suédoise, prénommée Grenta, considérée comme l’une des favorites de ce prix. Une lanceuse d’alertes de 16 ans, jugée non sans raison comme agressive et porteuse de propos menaçants et inquiétants. L’honneur est sauf! Ses supporteurs à travers le monde s’en remettront! L’avenir lui appartient.

Ce qui n’est le cas dans le domaine politique de l’ancien candidat républicain aux présidentielles, François Fillon, qui invité par la presse helvétique à Genève (auprès de mes banques, il fait bon s’enrichir!) a fait preuve d’un humour que l’on ne lui connaissait pas. Et aussi ironique à l’égard de celui qui a pris sa place à l’Elysée. « Si on réfléchit bien, les Gilets jaunes, ce n’est pas grand chose, au final, ils ont déplacé entre 150 et 180.000 personnes. Je vais être prétentieux, quand j’ai fait la réforme des retraites, j’en ai mis entre 2 et 2,5 millions dans la rue ». Et de conclure par ce final « éblouissant » d’humour: « Macron, c’est un petit joueur à côté ». Pas sûr qu’il sera aussi joueur, grand ou petit, au début de l’année prochaine, lors de son procès.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :