Benny Hill et Mister Bean autrement plus drôles que Scotland Yard et…Erdogan!

L’humour britannique n’est plus ce qu’il était. Nous, on préférait celui des déjantés Benny Hill et Mister Bean de joyeuse mémoire. Ce qui n’est pas précisément le cas avec les pieds nickelés de la police de Scotland Yard, qui tels les Dupont et Dupond des albums de Hergé, se sont emmêlés dans le fil…d’Ecosse. Pas vraiment soyeux lors de l’arrestation du nouveau monstre du Loch…de LégoNESS. Plus faux que nature, hélas! Le Dupont nantais, auteur présumé du carnage de sa famille, nage toujours probablement en eaux troubles. Loin des distilleries de malt. On l’avait vu, pour la dernière fois, au début de sa cavale du côté des rosés au pays des cigales dans le Var.

A ne pas confondre avec une autre VAR, celle de la vérification vidéo des matchs de football!

A propos de football, une fois encore, en politique, les extrêmes se rassemblent avec le soutien du républicain Eric Ciotti, égal à lui-même, pour réclamer-à tort-l’annulation d’un match aux forts enjeux sportifs mais aussi malheureusement sécuritaires entre la France et la Turquie. Un match sous haute tension au climat électrique dans le contexte géopolitique avec les offensives de l’armée turque dans le nord de la Syrie face aux combattants kurdes, qui, pour mieux défendre leur territoire, ne seraient pas opposés à recevoir l’appui des forces armées de ce qu’il reste du pouvoir de Bachar El Assad. Un drôle de retournement de situation.

Le danger est grand du côté ce soir du Stade de France pour que l’on arrive à un nouveau fort sifflement de la Marseillaise par les supporters turcs au sang très chaud, même si s’il est prévu un système de sonorisation amplifié de notre hymne, destiné à couvrir l’éventuelle bronca. Il sera plus dur en revanche de dissimuler le salut militaire indigne des joueurs de l’équipe turque, face aux Albanais lors de leur dernier match de qualification. Tout à la gloire de leur dictateur en place à Ankara! Toutes proportions gardées, il n’est pas acceptable, un doux euphémisme, que l’on sorte des archives les plus noires de notre histoire, les honteux saluts nazis de triste mémoire des Jeux olympiques de Berlin, en 1936!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :