Les « rosbeef » étaient saignants et les « blacks » trop cuits!

Du rugby champagne au pays du saké et du succulent bœuf de Kobé! Quel…saké match de nos meilleurs ennemis, les Anglais de sa perfide Albion, ridicules à Westminster mais tellement saignants dans le jardin japonais. « Star Wars » au pays du Soleil levant. Et des tout blancs qui ont bouffé tout cru les tout noirs et fiers guerriers tatoués. Un match d’anthologie qui nous reconcilie avec l’ovalie. Une grande fête pour un match planétaire qui opposait le quinze à la rose (pas vraiment fanée) à son homologue des All blacks, auréolés de leur double titre de champions du monde d’affilée. La passe de trois ne sera pas pour cette année. Et ce n’est que logique à l’issue de cette rencontre menée de bout en bout…d’essais face à une équipe de Nouvelle-Zélande dominée comme jamais. Du grand art. Chapeau les artistes britanniques au rugby flamboyant Cette finale avant la lettre a tourné à l’avantage des joueurs de l’hémisphère nord face à des adeptes du…haka qui ne rit plus! Bansaï…au pays des bonzaï! Maintenant place aux Sud-africains et Gallois pour s’offrir un passeport pour la finale. Une sacrée paire…de Manche pour le futur vainqueur face au désormais grand favori anglais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :